Journée de la biodiversité: Anne Ouloto pour la sensibilisation des populations

Journée de la biodiversité: Anne Ouloto pour la sensibilisation des populations

Journée de la biodiversité: Anne Ouloto pour la sensibilisation des populations

La  ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement durable, Anne Désirée Ouloto, a fait une déclaration le vendredi 19 mai, à son cabinet, à Abidjan-Plateau, au nom du gouvernement, à l’occasion de la Journée internationale de la biodiversité qui sera célébrée le lundi 22 mai par la communauté internationale. Le thème de cette journée est: « Biodiversité et tourisme durable ».

« De nos jours, la biodiversité est directement responsable d’environ 40% de l’économie mondiale. Elle est particulièrement névralgique pour les secteurs agricoles, pharmaceutiques et forestiers. Cependant, la croissance démographique, le prélèvement excessif sur les stocks de ressources vivantes, la fragmentation des écosystèmes, la pollution des matrices environnementales (eau, air, sol) dégradent cette biodiversité à un niveau tel que plusieurs scientifiques évoquent cette situation comme étant celle de la 6e phase d’extinction de la vie sur terre », déclare-t-elle.

L’émissaire du gouvernement ajoute que depuis la prise de conscience, au début du siècle, de la destruction de ce patrimoine vivant, et de ses conséquences sur le bien-être des hommes, la communauté internationale se mobilise pour inverser la tendance à l’érosion de la biodiversité.

Pour la ministre de l’Environnement, la sauvegarde figure au nombre des 17 objectifs de développement durable adoptés en 2015 par Onu. « La célébration de la journée internationale de la biodiversité est, de ce fait, l’occasion d’informer et de sensibiliser l’ensemble de nos populations sur les enjeux de sa sauvegarde (…) la biodiversité est un maillon fort de l’économie touristique. Elle fournit gratuitement  des services et des biens abondamment exploités par le secteur du tourisme », rappelle-t-elle.

Anne Désirée Ouloto soutient que le gouvernement ivoirien n’infléchira pas sa politique de développement touristique, dont la contribution au Pib est appréciable.

C’est pourquoi, dira-t-elle, «  il entend concilier l’expansion soutenable de l’économie touristique à travers la promotion d’un tourisme proche de la nature ou écotourisme, et le maintien de services écosystémiques nécessaires à sa vitalité ».

Pour tout dire, selon la ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement durable, la Côte d’Ivoire dispose  d’atouts pour promouvoir un tourisme durable. D’où l’invite faite à chaque Ivoirien de prendre sa part de responsabilité en vue de consolider l’avènement d’un tourisme, ami de la biodiversité.

BROU PRESTHONE

Restez connecté sur le site web de Fraternité Matin

LES + POPULAIRES

Violence et harcèlement au travail: Le BIT organise un atelier pour l’élimination de ce fléau en Côte d'Ivoire Éducation nationale : Une chaîne de télévision va dispenser des cours au profit des tout-petits Participation politique des femmes : Les femmes parlementaires faites ambassadrices de l’Agenda FPS