Wazifa nationale 2016: L’appel du Khalife général à l’union des Tidjanes de Côte d’Ivoire

Moustapha Sonta, le Khalife gu00e9nu00e9ral de la Tidjaniya en Cu00f4te d'Ivoire
Moustapha Sonta, le Khalife gu00e9nu00e9ral de la Tidjaniya en Cu00f4te d'Ivoire
Moustapha Sonta, le Khalife gu00e9nu00e9ral de la Tidjaniya en Cu00f4te d'Ivoire

Wazifa nationale 2016: L’appel du Khalife général à l’union des Tidjanes de Côte d’Ivoire

Wazifa nationale 2016: L’appel du Khalife général à l’union des Tidjanes de Côte d’Ivoire

Moustapha Sonta, le khalife général de la Tidjaniya en Côte d’Ivoire, a lancé un appel à l’union et à la cohésion de toutes les branches de la Tidjaniya vivant sur le sol ivoirien. Au-delà des deux millions de tidjanes sur le territoire national, le Khalife a souhaité que cet appel soit entendu par les 500 millions de tidjanes du monde entier. C’était dimanche dernier, à la faveur de la 4e édition de la cérémonie d’invocation dénommée Wazifa nationale.

Cette cérémonie s’est déroulée sous son égide à la Zawiya centrale mosquée Mairie 1 à Adjamé. La manifestation est initiée conjointement par le Conseil supérieur des guides et Mouqadams Tidjanis de Côte d’Ivoire et le Comité national de coordination des activités de la Tidjaniya en Côte d’Ivoire (Cncatci).

A cette occasion, le Khalife général a indiqué avoir effectué une séance d’invocation spirituelle avec des milliers de Tidjanis de Côte d’Ivoire et d’autres contrées, pour magnifier Dieu. « C’est une activité qui meuble le quotidien des adeptes de cette branche de l’islam en Côte d’Ivoire, au Mali, en Guinée, au Sénégal et partout dans le monde », a-t-il indiqué.

Pour le guide religieux, les 500 millions de tidjanes ne sont pas obligés de provenir de la même école. Mais ils se sont imposés une conduite qui reste leur identité, en se purifiant, en invoquant 100 fois Astagfiroulaye, la ilha ilallah, la prière sur prophète Mohammad l’envoyé de Dieu et cela, tous les jours jusqu’à la mort. A force de le faire au moins une fois tous les jours et tous les vendredis après la prière du Asr (16h), les Tidjanis finissent par démontrer leur solidarité dans la spiritualité et leur indéfectible attachement à Dieu.

Le tidjane, selon le Khalife, est un musulman à part entière et non entièrement à part. Car, il observe et respecte tous les cinq piliers de l’islam, avec la plus-value, qui reste la dimension spirituelle qui cimente leur foi. Tout en rendant un hommage à Cheick Hamed Tijani, le fondateur de cette branche. « Lorsque l’on prie et invoque Dieu ensemble, il accède à ce qu’on lui demande ».

Le leader tidjane national a dit avoir demandé à Allah de consolider les acquis de paix et de développement en Côte d’Ivoire, en Afrique et partout dans le monde.


Cissé Mamadou

Restez connecté sur le site web de Fraternité Matin pour plus d'informations nationale et internationale