Arts de la table : La Côte d’Ivoire au 33e mondial des barmans à Bordeaux !

Bu00e9nu00e9dicte Mendy, lu2019Elu00e9phante barmaid en route pour le mondial en France.
Bu00e9nu00e9dicte Mendy, lu2019Elu00e9phante barmaid en route pour le mondial en France.
Bu00e9nu00e9dicte Mendy, lu2019Elu00e9phante barmaid en route pour le mondial en France.

Arts de la table : La Côte d’Ivoire au 33e mondial des barmans à Bordeaux !

Arts de la table : La Côte d’Ivoire au 33e mondial des barmans à Bordeaux !

Le 1er championnat organisé à Abidjan en vue de la grand’messe mondiale des spécialistes de cocktails, en présence des ténors mondiaux, a vu le triomphe d’une dame sur 15 candidats en lice.

Elle s’appelle Bénédicte Mendy, une jeune et élégante dame, maîtrisant à l’envi, les arts de la table et de la bouche, avec en sus une maestria avérée en matière de cocktails, et c’est elle qui a ravi la palme de « Championne de Côte d’Ivoire des barmans 2016 ». Et ce, devant 14 autres concurrents dont 10 ont été éliminés lors des deux premières manches.

La finale, jeudi dernier, à la piscine du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, a vu le triomphe de la barmaid de Okana, face à ses pairs masculins d’Abidjan Café Cap sud, Taco Stop et Radisson Blu, avec une proposition inédite d’un cocktail qui a fait l’unanimité des juges et du public. Et qui agréé à l’assentiment des superviseurs internationaux, Sébastien Dejiraud, responsable Afrique de l’ouest de Pernod Ricard et Emile Chaillot, directeur de Bar Standards, label français de référence. Qui, justement, ont validé le ticket de la participation de l’as ivoirienne au 33e Championnat du monde des barmans qui se déroulera du 20 au 23 novembre à Bordeaux (France).

Bénédicte Mendy y sera aux prises, au mythique palace Hôtel Mama Sheller qui a vu naître de grands breuvages aux 19e et 20e siècles (Marie Brizard), aux performances 34 autres as des cocktails provenant au total de 25 pays. En plus de la Côte d’Ivoire, le Maroc et l’Afrique du sud, constituent la légion africaine.

Entre autres critères pertinents d’évaluation des barmans, l’on note, la vitesse, la mise en situation, connaissances olfactives et gustatives, maîtrise des paramètres du bar, l’originalité des créations, etc. Faut-il le noter, outre le Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, cette compétition a bénéficié du concours de L’œnophile Abidjan.

REMI COULIBALY

Restez connecté sur le site web de Fraternité Matin pour plus d'informations nationale et internationale

LES + POPULAIRES
Opération ‘‘100.000 dépistés’’ : La Fondation Orange CI apporte son soutien à la Société Ivoirienne de Cardiologie d’Abidjan Environnement : Des foyers améliorés réduisent la consommation de bois Axe Bouna-Doropo: Un car se renverse à Bromakoté, plusieurs victimes