Ficad 2015: Un concours littéraire dédié à Venance Konan

Le commissaire gu00e9nu00e9ral du Ficad, Akoto Olivier u00e0 lu2019extru00eame gauche a eu le soutien de Yao Ido  (u00e0 sa gauche), le repru00e9sentant ru00e9sidant de lu2019Unesco.
Le commissaire gu00e9nu00e9ral du Ficad, Akoto Olivier u00e0 lu2019extru00eame gauche a eu le soutien de Yao Ido (u00e0 sa gauche), le repru00e9sentant ru00e9sidant de lu2019Unesco.
Le commissaire gu00e9nu00e9ral du Ficad, Akoto Olivier u00e0 lu2019extru00eame gauche a eu le soutien de Yao Ido (u00e0 sa gauche), le repru00e9sentant ru00e9sidant de lu2019Unesco.

Ficad 2015: Un concours littéraire dédié à Venance Konan

La grande innovation du Ficad 2015 est le concours littéraire, doté du prix Venance Konan, directeur général de Fraternité Matin et grand prix littéraire d’Afrique noire.             Ce concours a été lancé, vendredi, à Daoukro en présence du représentant résident de l’Unesco en Côte d’Ivoire, Yao Ido.                                       
Le commissaire général du Ficad, Akoto Olivier, a indiqué que ce concours a été lancé dans les trois départements de la région pour faire la promotion de la lecture, de l’écriture et du français. Il a souligné que le Ficad ne pouvait pas se limiter à l’aspect festif ; d’où ce clin d’œil fait aux élèves à travers la littérature. Afin que ceux-ci cultivent l’envie de la littérature. C’est aussi, selon lui, l’occasion de susciter d’autres Venance Konan, qui fait la fierté de la Côte d’Ivoire et particulièrement de la région de l’Iffou. Il a tenu à rendre un hommage à Yao Ido, qui a décidé de l’accompagner dans ce projet.  Sans oublier d’annoncer, en prélude au Ficad, un séminaire qui se tiendra les 26 et 27 mars, autour du thème: «Industrie culturelle et touristique, quel impact  sur le plan local ?». Yao Ido a insisté sur l’importance de la littérature dans ce monde. Tout en indiquant que l’Unesco est partenaire du Ficad qui participe de la valorisation de la culture. En tant que première industrie d’un pays, elle participe à son développement socio-économique.
En tant qu’ancien élève du lycée de Daoukro, il a tenu à prodiguer des conseils aux élèves de la région. Il faut noter que ce concours concerne les élèves de 15 à 22 ans des 3 départements de la région à savoir: Daoukro, M’Bahiakro et Prikro. Dès ce lundi, ceux-ci sont invités à produire des nouvelles ou poèmes autour du thème :«Diversité culturelle et développement local ».                                                               

Edgar Yéboué
 Correspondant Régional





LES + POPULAIRES

Érosion côtière à Lahou-Kpanda (Grand-Lahou) : Des appels à l’aide de plus en plus pressants Pr Kassi Komenan (président de l’Ong Vliac): "Nous sommes engagés dans la prévention des maladies cancéreuses des albinos" Coronavirus: Vingt-quatre pays africains ont confirmé qu'ils pouvaient effectuer des tests