Sénégal: Senelec annonce une centrale à charbon couvrant la moitié des besoins en électricité

La sociu00e9tu00e9 nationale d'u00e9lectricitu00e9 du Su00e9nu00e9gal
La sociu00e9tu00e9 nationale d'u00e9lectricitu00e9 du Su00e9nu00e9gal
La sociu00e9tu00e9 nationale d'u00e9lectricitu00e9 du Su00e9nu00e9gal

Sénégal: Senelec annonce une centrale à charbon couvrant la moitié des besoins en électricité

Sénégal: Senelec annonce une centrale à charbon couvrant la moitié des besoins en électricité

La centrale à charbon de 250 mégawatts que la société d'électricité sud-coréenne Kepco va construire sur le site de Bargny Minam (30 km de Dakar) couvrira la moitié des besoins du Sénégal en électricité, a annoncé, mercredi, Pape Dieng, directeur général de la Société nationale d'électricité du Sénégal (Senelec).

"Cette centrale peut produire la moitié des besoins en électricité du Sénégal", a-t-il dit.

Pape Dieng et le président directeur général de Kepco, Seung-Kyoo An, ont paraphé une convention de partenariat, dans le cadre de la construction d'une centrale à charbon de 250 mégawatts au Sénégal.

"Nous allons économiser 42 francs CFA/Kwha. C'est un contrat de 25 ans. Nous allons économiser environ 2.662 milliards de Francs CFA", a fait savoir le directeur général de la Senelec.

Vantant le savoir faire de la société d'électricité sud-coréenne, Pape Dieng a affirmé que ce partenariat permettra de baisser le prix d'électricité, avant de préciser que la centrale à charbon coûtera plus de 300 milliards de francs CFA.

Pour sa part, le président-directeur général de Kepco a indiqué que le contrat sera signé le 30 juin. Après sa société passera à la mobilisation du financement et ensuite la construction de la centrale, selon lui.

"A travers ce partenariat, nous allons améliorer la fourniture d'électricité et former les ingénieurs sénégalais", a indiqué Seung-Kyoo An.

 

APS

LES + POPULAIRES

Tabaski 2020: Prières pour des élections apaisées à Daoukro Semaine nationale de propreté 2020: Anne Ouloto : « Nous n’avons pas d'autre choix que d’apprendre à vivre sainement » Lutte contre le Covid-19 : Le RAMI2E en campagne dans le village d'Ebrah