En marge de l’Assemblée annuelle des Nations unies à New-York: Les propositions de Dominique Ouattara

Dominique Ouattara a mis en exergue la santé publique un pan de son plan d'action. (Ph: Cabinet Première dame)
Dominique Ouattara a mis en exergue la santé publique un pan de son plan d'action. (Ph: Cabinet Première dame)
Dominique Ouattara a mis en exergue la santé publique un pan de son plan d'action. (Ph: Cabinet Première dame)

En marge de l’Assemblée annuelle des Nations unies à New-York: Les propositions de Dominique Ouattara

Le 21/09/22 à 21:05
modifié 21/09/22 à 21:05

En marge de la 77e Assemblée annuelle des Nations unies à New York, l'Organisation des Premières dames pour le développement de l’Afrique (Opdad) a convié ses membres, le mardi 20 septembre 2022, au Centre de la Fondation Ford pour la Justice sociale, pour une séance de travail.

Objectif: élaborer un nouveau cadre stratégique et un plan d'action 2023-2027 afin de répondre aux défis actuels et à venir.

Pour ce faire, la présidente en exercice de l'Opdad, Mme Monica Geingos, Première dame de Namibie, a salué la mobilisation des Premières dames au nombre de 14. Ensemble, elles ont passé en revue le nouveau plan stratégique avec de nouvelles thématiques.

Pour sa part, la Première dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara, a mis l’accent sur quelques nouveaux axes dont la santé publique. « La santé est un préalable à tout développement, et il nous revient de contribuer à l'amélioration de l'accès à la santé de nos populations », a-t-elle souligné.

La Première dame Dominique Ouattara a abordé plusieurs sujets dont la promotion du leadership féminin, le travail des enfants. (Ph: Cabinet Première dame)
La Première dame Dominique Ouattara a abordé plusieurs sujets dont la promotion du leadership féminin, le travail des enfants. (Ph: Cabinet Première dame)



Concernant la promotion du leadership féminin, l’épouse du Chef de l’État ivoirien a exprimé sa totale adhésion à toutes les initiatives tendant à permettre aux femmes « de jouer des rôles clés quel que soit leur domaine d'intervention ».

La problématique du mariage précoce a été abordée. Notamment les violences basées sur le genre et la lutte contre le travail des enfants. Des thématiques sur lesquelles elle a fait un plaidoyer auprès de l’organisation. Selon Dominique Ouattara, il est important que ces questions occupent une place de choix dans les nouveaux défis de l'Opdad.

Par ailleurs, la célébration prochaine des vingt ans de leur organisation, a été abordée. Mme Denise Nyakeru Tshisekedi, Vice-présidente de l'Opdad, s'est félicitée de la nouvelle dynamique en cours avant de procéder à la clôture de ce déjeuner de travail.

Source Dircom Cabinet de la Première dame

Le 21/09/22 à 21:05
modifié 21/09/22 à 21:05

LES + POPULAIRES

Enseignement technique et professionnel: Des enseignants formés à l’utilisation des outils numériques Rentrée scolaire : Myss Belmonde Dogo distribue près de 35 millions de FCFA à des victimes Enseignement supérieur: L'Université Jean Lorougnon Guédé représente la Côte d'Ivoire au concours "Ma thèse en 180s" organisé par l'AUF au Canada