Bangolo : Chefs traditionnels, jeunes et femmes exhortés à renforcer la cohésion sociale

La population a été mobilisée à la faveur de cette tournée dans plusieurs localités. (Ph: Dr)
La population a été mobilisée à la faveur de cette tournée dans plusieurs localités. (Ph: Dr)
La population a été mobilisée à la faveur de cette tournée dans plusieurs localités. (Ph: Dr)

Bangolo : Chefs traditionnels, jeunes et femmes exhortés à renforcer la cohésion sociale

Le 21/09/22 à 11:48
modifié 21/09/22 à 11:48
Le conseiller technique du directeur général du conseil du café-cacao, Yoro Séraphin, a entrepris, du 15 au 17 septembre, une tournée dans le département de Bangolo, région du Guémon.

Au cours du périple qui l’a conduit dans plusieurs localités, il a eu des échanges avec les populations locales. Partout, il a invité les chefs traditionnels, les jeunes et les femmes à préserver la paix et à renforcer la cohésion sociale, condition sine qua non du développement.

Vendredi dernier, il était dans la ville de Bangolo, au quartier Lohin où il avait rendez-vous avec les jeunes et garants des us et coutumes puis dans le village de Guehouo, pour des échanges avec la chefferie et les populations sur les questions d’autonomisation de la femme et la réinsertion des jeunes.

Dans cette localité, devant une foule immense, Yoro Séraphin a confié à ses hôtes qu’il était là pour s’enquérir des difficultés qu’ils vivent. Il a expliqué que le Président Alassane Ouattara travaillait pour le développement de la Côte d’Ivoire dont Bangolo est partie intégrante.

« Loin de la politique, le développement est aujourd’hui une réalité en Côte d’Ivoire. Tous ceux qui sortent de leur village voient combien le Président Alassane Ouattara travaille. Vous devez lui faire confiance et soutenir ses actions », a-t-il déclaré.

Le samedi 17 septembre à Bangolo, près de 3000 femmes étaient rassemblées à la salle Boya de la radio locale. Yoro Séraphin s’est rendu au marché de la ville avec ces dernières pour une visite guidée, afin de s’imprégner de leurs conditions de vie et de travail.

Cette visite consécutive aux échanges qu’ils ont eus était importante car le visiteur a axé son propos sur l’impact de la politique de développement du Président de la République, Alassane Ouattara, dans tous les domaines, pour améliorer le quotidien de ses concitoyens.

A Guehouo, le chef du village par ailleurs président de la coordination des chefs traditionnels de Bangolo, Tohé Blaise, a salué l’initiative de Yoro Séraphin. Qui a profité de sa tournée pour offrir aux populations des produits phytosanitaires pour le traitement des vergers sur une superficie d’environ 2000 hectares pour le traitement des vergers. Il a profité pour demander aux planteurs de se faire recenser afin d’avoir leurs cartes de producteur et pouvoir bénéficier des avantages liés à leur statut.

La mobilisation était de mise partout où Yoro Séraphin et sa délégation sont passés.


Le 21/09/22 à 11:48
modifié 21/09/22 à 11:48

LES + POPULAIRES

Enseignement technique et professionnel: Des enseignants formés à l’utilisation des outils numériques Rentrée scolaire : Myss Belmonde Dogo distribue près de 35 millions de FCFA à des victimes Enseignement supérieur: L'Université Jean Lorougnon Guédé représente la Côte d'Ivoire au concours "Ma thèse en 180s" organisé par l'AUF au Canada