Grand-Bassam/3ans après : Jean Louis Moulot change le visage de la commune

Jean Louis Moulot, maire de Grand-Bassam. (Ph: Dr)
Jean Louis Moulot, maire de Grand-Bassam. (Ph: Dr)
Jean Louis Moulot, maire de Grand-Bassam. (Ph: Dr)

Grand-Bassam/3ans après : Jean Louis Moulot change le visage de la commune

Le 17/02/22 à 08:09
modifié 17/02/22 à 08:09
La station balnéaire de Grand-Bassam a un nouveau visage. Trois ans après son investiture à la tête du conseil municipal, la cité touristique fait bon vivre. Ce changement est la marque d’un manager : Jean Louis Moulot. Spécialiste en management public.

Investi maire de Grand-Bassam le 16 février 2019, Jean Louis Moulot est au service de ses administrés. « Et depuis 3 ans, chaque jour, c'est au service des Bassamoises et des Bassamois que j'ai consacré mon temps, mon énergie, ma détermination, pour développer notre si belle cité, cette première capitale de notre nation, cette ville - la seule de toute la Côte d’Ivoire ! - inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, une ville qui fait rayonner notre pays partout en Afrique et dans le monde », a promis le premier magistrat de cette ville historique sur sa page instagram, le mercredi 16 février 2022.

Depuis 3 ans, il a lancé des projets stratégiques, tels l’adressage des rues et les travaux de l’embouchure. Ces travaux de grande envergure ont permis un mieux drainage des eaux pluviales.

En plus de ces actions, le premier magistrat de la première capitale ivoirienne a pris des initiatives structurantes pour le vivre ensemble et le rayonnement de sa cité, avec les rencontres cinématographiques du Phare (Reciph).

Mieux, pour permettre aux nombreux touristes qui affluent les week-ends, une brigade des plages a été mise en place pour leur sécurité.

Le conseil municipal avec à sa tête Jean Louis Moulot a aussi construit les premières Maisons de la Femme à Mondoukou et des jeunes à Mockeyville.

Outre ces chantiers qui donnent fière allure à la cité touristique, un complexe technologique dédié à la jeunesse de Grand-Bassam et une école primaire a été bâtie à Gbamelé.

L’ambition de Jean Louis Moulot pour sa commune est grande. D’abord, il veut construire des écoles communales en plus grand nombre, comme à Yakassé 1. Ensuite, renforcer l’équipement de nos centres de santé, comme cela a été fait au centre de santé urbain (Csu) du quartier Cafop 2. Enfin, réhabiliter les routes et développer l’accueil d’entreprises dans le parc technologique et amplifier le potentiel touristique extraordinaire de sa commune afin de créer plus d'emplois et de richesses.

Pour rappel, élu maire de la commune de Grand-Bassam, à l’issue du scrutin du 16 décembre 2018, Jean Louis Moulot a été investi le samedi 16 février 2019.

Jean Louis Moulot s’est engagé à œuvrer au développement de Grand-Bassam, dans la paix et la cohésion des fils et filles de la ville déclarée patrimoine mondial de l’Unesco. Il a rassuré les populations sur sa détermination à tenir les engagements pris dans le cadre de la campagne municipale.


Le 17/02/22 à 08:09
modifié 17/02/22 à 08:09

LES + POPULAIRES

Cherté de la vie/Alassane Ouattara : « Nous comprenons les difficultés quotidiennes qu'éprouvent les Ivoiriens » Action sociale/Lutte contre la vie chère: Des bouteilles de gaz domestiques offertes à des ménages à Koumassi Graves accidents d'Alepé et Kononfla: Suspension des autorisations de transport des véhicules impliqués