Un séminaire pour améliorer la distribution des journaux en Côte d’Ivoire

Edipresse, l'entreprise de distribution des journaux en Côte d'Ivoire, a organisé un séminaire de réflexion pour améliorer son fonctionnement. (Photo : Julien Monsan)
Edipresse, l'entreprise de distribution des journaux en Côte d'Ivoire, a organisé un séminaire de réflexion pour améliorer son fonctionnement. (Photo : Julien Monsan)
Edipresse, l'entreprise de distribution des journaux en Côte d'Ivoire, a organisé un séminaire de réflexion pour améliorer son fonctionnement. (Photo : Julien Monsan)

Un séminaire pour améliorer la distribution des journaux en Côte d’Ivoire

Le 14/01/22 à 23:30
modifié 14/01/22 à 23:30
En ce début d’année, Edipresse filiale de la Société nouvelle de presse et d’édition de Côte d’Ivoire (Snepci), entreprise éditrice du quotidien Fraternité Matin a décidé d’amorcer une nouvelle dynamique à son fonctionnement. Ainsi, ce 14 janvier s’est tenu à l’hôtel Palm-Club dans la commune de Cocody, un séminaire de réflexion sur la distribution de la presse en Côte d’Ivoire. L’objectif de ce séminaire visait à déterminer un mode optimal de distribution adossé au nouvel écosystème économique et social ivoirien. Un aggiornamento nécessaire au regard des grands progrès technologiques de ces dernières décennies. Ouvrant les travaux, Barro Yacouba, responsable d’exploitation et commercial du groupe Edipresse a situé le contexte des assises en ces termes : « Au regard des enjeux auxquels nous sommes confrontés, il est nécessaire de réunir toutes les intelligences en vue de réfléchir afin d’optimiser la distribution de la presse en Côte d’Ivoire », a-t-il indiqué. Constitué en quatre groupes, les participants à ce séminaire ont porté leurs réflexions sur les points suivants : Trouver la meilleure fréquence de règlements des éditeurs, identifier de nouveaux canaux de distribution, définir les moyens logiciels appropriés pour une bonne distribution de la presse et établir un plan d’acheminement optimal pour les livraisons. Au terme des travaux qui ont duré toute la journée, il est ressorti plusieurs résolutions. Notamment le raccourcissement des délais de paiement des éditeurs, le maillage territorial, la densification du réseau de distribution, le lancement d’une campagne de recrutement de nouveaux vendeurs etc. Outre des membres des différents services d’Edipresse, Ahmed Cheik Koné, directeur administratif et financier de Fraternité Matin a également pris part aux travaux.

L’application des conclusions de ce séminaire telle une rampe de lancement devrait permettre à l’ensemble des populations de la Côte d’Ivoire quelles que soient leurs zones d’habitation d’avoir accès aux journaux.

Le 14/01/22 à 23:30
modifié 14/01/22 à 23:30

LES + POPULAIRES

Développement socioéconomique/Le ministre Koffi N’Guessan : « Le FDFP est un dispositif très important… » Décès du père de Sangaré Badra Ali : Le FPI aux côtés de la famille éplorée Affaire « 4 filles décédées à Koumassi » : Ce que l’on sait une semaine après ce drame