Can 2022/ Agressions des journalistes algériens: L'Union des journalistes panafricains monte au créneau

Yao Noël, président de l’Union des journalistes de la presse libre Africaine (Ujpla). (Photo DR)
Yao Noël, président de l’Union des journalistes de la presse libre Africaine (Ujpla). (Photo DR)
Yao Noël, président de l’Union des journalistes de la presse libre Africaine (Ujpla). (Photo DR)

Can 2022/ Agressions des journalistes algériens: L'Union des journalistes panafricains monte au créneau

Le 11/01/22 à 19:42
modifié 11/01/22 à 19:42
Présents au Cameroun pour couvrir la 33e édition de la Coupe d'Afrique des nations (Can), trois journalistes algériens ont été victimes d'agressions, le 9 janvier, à Douala, à proximité de leur hôtel. Cet acte, proprement anti-jeu et foulant aux pieds les principes de tolérance et de fair-play prônés dans le sport-roi, sans gâcher la fête du football qui a commencé, laisse malheureusement planer un climat d'inquiétude quant à la sécurité.


Dans une déclaration dont nous avons reçu copie, le 10 janvier 2022, l’Union des journalistes de la presse libre africaine (Ujpla) "regrette" cet "incident dont ont été victimes des confrères algériens". Dans la déclaration signée par Honoré Sépé, délégué à la communication, l’Ujpla réaffirme "les principes fondamentaux qui fondent son existence et sa raison d’être". A savoir la défense de la liberté de la presse et la sécurité des journalistes partout sur le continent africain. Elle invite donc « les organisateurs de cette compétition, en synergie avec les autorités camerounaises, à renforcer la sécurisation des sites d’hébergement de tous les journalistes accrédités à cette compétition ».


Tout en exprimant sa compassion « aux blessés », l’organisation présidée par le journaliste ivoirien Yao Noël « recommande (aux journalistes) la prudence, par ces temps de forte affluence, dans leurs déplacements, en prenant eux aussi des précautions supplémentaires et individuelles pour leur propre sécurité ».
Ce malencontreux incident est un carton jaune dont se serait bien passé le pays de Samuel E'too.

Le 11/01/22 à 19:42
modifié 11/01/22 à 19:42

LES + POPULAIRES

Emploi: l'Agence Emploi jeunes présentée dans ses missions et objectifs au rendez-vous hebdomadaire d’information « Tout savoir sur » ce 25 janvier Lutte contre le paludisme : Le taux de mortalité en baisse d’environ 50% Assistance du gouvernement dans le nord-est: Les populations et les réfugiés de Tougbô reconnaissants du geste de solidarité