Création d’emplois dans le secteur de l’électricité : Des Pme répondent à l’appel du Chef de l’Etat

Les acteurs du secteur de l'électricité veulent créer des emplois pour la jeunesse ivoirienne. (Mélèdje Tresore)
Les acteurs du secteur de l'électricité veulent créer des emplois pour la jeunesse ivoirienne. (Mélèdje Tresore)
Les acteurs du secteur de l'électricité veulent créer des emplois pour la jeunesse ivoirienne. (Mélèdje Tresore)

Création d’emplois dans le secteur de l’électricité : Des Pme répondent à l’appel du Chef de l’Etat

En plus d’intervenir dans le domaine de l’électricité rurale, ils veulent davantage apporter leur contribution dans la lutte contre le chômage. Eux, ce sont les professionnels des Petites et moyennes entreprises (Pme) du secteur de l’électricité regroupés au sein de l’Union patronale des entreprises du secteur de l’électricité de Côte d’Ivoire.

Lors de leur Assemblée générale extraordinaire qui s’est tenue, le jeudi 28 octobre 2021, à Treichville, ils ont indiqué qu’il est temps d’effectuer des mutations, de passer à l’ère de la transition énergétique, d’intervenir dans l’efficacité énergétique et dans les énergies renouvelables. Tout ceci permettra de développer des marchés qui vont générer des emplois directs et indirects. Ce qui va accroître leurs activités.

Pour le président de ladite union, Edie Boraud, c’est un appui à l’Etat ivoirien dans le cadre de la lutte contre le chômage. Puis d’ajouter que ses pairs et lui ont une grande ambition d’industrialisation.

Indiquons qu’à cette Assemblée générale extraordinaire qui avait pour thème : « Professionnalisation des Pme du secteur énergétique : vers l’éclosion de champions nationaux ? », les participants ont planché sur quatre points. Ce sont, entre autres, la modification statuaire ; l’adoption de la politique générale et financière ; la réflexion sur la structuration des Pme, le développement des marchés et la création d’emplois pour les jeunes dans ce secteur d’activité.


LES + POPULAIRES

Développement socioéconomique/Le ministre Koffi N’Guessan : « Le FDFP est un dispositif très important… » Décès du père de Sangaré Badra Ali : Le FPI aux côtés de la famille éplorée Affaire « 4 filles décédées à Koumassi » : Ce que l’on sait une semaine après ce drame