Hommage à Ouattara dans le Hambol : La grand-messe, c’est demain à Katiola

L’un des projets majeurs qui suscite la reconnaissance du Hambol au Chef de l’État est la construction du futur Centre hospitalier régional. (Photo : DR)
L’un des projets majeurs qui suscite la reconnaissance du Hambol au Chef de l’État est la construction du futur Centre hospitalier régional. (Photo : DR)
L’un des projets majeurs qui suscite la reconnaissance du Hambol au Chef de l’État est la construction du futur Centre hospitalier régional. (Photo : DR)

Hommage à Ouattara dans le Hambol : La grand-messe, c’est demain à Katiola

Le 22/10/21 à 19:57
modifié 22/10/21 à 19:57
Ce samedi 23 octobre, les habitants et les ressortissants du Hambol se donnent rendez-vous à Katiola, chef-lieu de région, à la place Henri Konan Bédié, en vue de célébrer le Président de la République, Alassane Ouattara.

Tout a été mis en œuvre afin que cette journée soit une fête populaire de remerciement au Chef de l’État, en raison de ses actions de développement déjà effectuées ou en cours dans les différentes localités de la région.

Les populations, avec à leur tête, le président du conseil régional, Konaté Khalil, par ailleurs président du comité d’organisation, entendent lui être reconnaissantes aussi pour la nomination de deux de leurs fils au gouvernement. A savoir, le ministre des Mines, du Pétrole et de l’Énergie, Thomas Camara et le ministre conseiller spécial, Ally Coulibaly.

Ces deux personnalités sont, d’ailleurs, les co-présidents de l’événement qui se tient sous le haut patronage du Premier ministre, Patrick Achi et sous le parrainage du ministre d’État, ministre de la Défense, Téné Birahina Ouattara.

Les personnalités qui effectueront le déplacement verront les populations des départements de Katiola, Dabakala et Niakara chanter et danser pour dire merci au Président Ouattara. Mais on s’attend aussi à ce qu’elles les expriment des préoccupations, comme c’est souvent le cas en pareille occasion.

Au nombre des préoccupations qui pourraient être égrenées, on peut citer le vieux problème de l’eau potable dans le chef-lieu de région, le démarrage effectif des travaux de l’hôpital régional dont la première pierre a été posée en novembre 2019, le bitumage de quelques rues de Katiola, la réhabilitation du Cafop.


Le 22/10/21 à 19:57
modifié 22/10/21 à 19:57

LES + POPULAIRES

Violence et harcèlement au travail: Le BIT organise un atelier pour l’élimination de ce fléau en Côte d'Ivoire Éducation nationale : Une chaîne de télévision va dispenser des cours au profit des tout-petits Participation politique des femmes : Les femmes parlementaires faites ambassadrices de l’Agenda FPS