Congrès constitutif du nouveau parti de Laurent Gbagbo : Adama Bictogo prône la cohésion sociale

Adama Bictogo s'est exprimé au nom du Président Alassane Ouattara. (DR)
Adama Bictogo s'est exprimé au nom du Président Alassane Ouattara. (DR)
Adama Bictogo s'est exprimé au nom du Président Alassane Ouattara. (DR)

Congrès constitutif du nouveau parti de Laurent Gbagbo : Adama Bictogo prône la cohésion sociale

Le 16/10/21 à 16:49
modifié 16/10/21 à 16:49
Les travaux du Congrès constitutif du nouveau parti souhaité par Laurent Gbagbo ont débuté ce samedi 16 octobre 2021, au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire. Plusieurs formations politiques ont été conviées à cette rencontre qui sonne comme un départ nouveau pour la carrière politique de l'ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo.

Le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), parti au pouvoir, était représenté à cette occasion par son directeur exécutif, Adama Bictogo, qui conduisait une délégation composé de six membres.

Prenant la parole au nom du Président de la République, Alassane Ouattara, Adama Bictogo a prôné le vivre-ensemble, vœu si cher au Chef de l'État ivoirien. Pour lui, la Côte d'Ivoire est en passe de tirer définitivement un trait sur son passé douloureux marqué par la crise post-électorale de 2010. Il en veut pour preuve, la rencontre du 27 juillet 2021 entre les présidents Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo au palais présidentiel.

Se prononçant sur le congrès, le directeur exécutif du Rhdp a indiqué que le rassemblement démontre que les Ivoiriens, particulièrement les politiciens, sont capables de se retrouver et mener ensemble la lutte pour la préservation de la paix et la fraternité.

« Ce nouveau parti créé par Laurent Gbagbo viendra renforcer la vitalité démocratique en Côte d’Ivoire. Car au-delà des fortes incompréhensions qu’a vécues ce pays, les hommes ont la clé du renforcement de la cohésion sociale », a-t-il déclaré devant les congressistes venus de tous les coins du monde.

« Je voudrais vous dire, de cette tribune, que le Rhdp ne fera pas l'économie de sa relation avec le nouveau parti du président Laurent Gbagbo... », a rassuré le directeur exécutif du Rhdp, Adama Bictogo. Tout en espérant que les relations entre les présidents Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo rejaillissent sur la situation de la Côte d'Ivoire.

Il faut rappeler qu’à cet évènement politique, le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci-Rda), Henri Konan Bédié, était représenté par Georges Philippe Ezaley, vice-président dudit parti.


Le 16/10/21 à 16:49
modifié 16/10/21 à 16:49

LES + POPULAIRES

Développement socioéconomique/Le ministre Koffi N’Guessan : « Le FDFP est un dispositif très important… » Décès du père de Sangaré Badra Ali : Le FPI aux côtés de la famille éplorée Affaire « 4 filles décédées à Koumassi » : Ce que l’on sait une semaine après ce drame