Concours Falling Walling Lab 2021: Edi Abé remporte le 1er prix avec sa solution ‘’carburant alternatif à base de déchets liquides de manioc’’

IMG-20210930-WA0009
IMG-20210930-WA0009
IMG-20210930-WA0009

Concours Falling Walling Lab 2021: Edi Abé remporte le 1er prix avec sa solution ‘’carburant alternatif à base de déchets liquides de manioc’’

Le concours Falling Walling Lab, au niveau national, organisé par la Fondation Friedrich Naumann, en collaboration avec la Fondation Kaydan, a connu son apothéose au cours de la finale disputée, récemment, à Abidjan-Cocody. Il a été remporté par Edi Abé Valère de l’entreprise ‘’Edindia’’ avec son projet « Carburant alternatif à base de déchets liquides de manioc ».

Il a obtenu 1390 points devant Attahi Éric Ismaël (deuxième avec 1340 points) qui a présenté la solution « casque intelligent de protection pour motocyclistes » et Koffi Yao Fulgence (troisième) avec 1160 points avec son projet « pesticides granulés à partir de bactéries du sol ».

Selon le vainqueur, l’idée est née du fait que chaque jour, environ sept enfants meurent de maladies respiratoires liées à la pollution du carburant dans le transport routier. Qui représente ¾ des Co2, soit 5,85 gigatonnes de Co2 produits annuellement.

C’est donc pour apporter une solution à cette pollution liée au carburant que son équipe propose la solution de « Carburant alternatif à base de déchets liquides de manioc », une ressource disponible localement mais jusque-là inexploitée.

D’ailleurs, explique-t-il, le brevet de ce produit made in Côte d’Ivoire a déjà été déposé auprès de l’Office ivoirien de la propriété intellectuelle (Oipi) et l’Office africain de la propriété intellectuelle (Oapi) ainsi que le ministère ivoirien de l’Energie, du Pétrole et des Energies renouvelables.

Aussi une entreprise d’énergies est intéressée par cette innovation qui, utilisée en mix énergétique avec 5 à 10% du volume de l’essence permet de réduire de 10% à 60% de l’émission de Co2. C’est donc une solution qui contribue, à n’en point douter, à lutter contre le changement climatique qui est une préoccupation aujourd’hui.

Edi Abé Valère succède à Samuel Sévi, vainqueur de l’édition 2019 (2020 ayant été empêchée le Covid-19). Il bénéficie d’un voyage tous frais payés en Allemagne où il représentera la Côte d’Ivoire en novembre prochain.

L’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne, Michael Grau, a tenu à féliciter la Fondation Friedrich Naumann pour ce concours qui permet aux jeunes ivoiriens de laisser éclater leur talent et de trouver des solutions locales aux problèmes qui se posent à eux.

Pour sa part, Dr Jo Holden, directeur régional de la Fondation Friedrich Naumann, a félicité les participants à ce concours qui, a-t-il dit, ont tous des projets intéressants, des solutions innovantes.

C’est donc à juste titre que Moussa Cissé, directeur général adjoint de l’Agence Côte d’Ivoire Pme, représentant le ministre de la Promotion de l’investissement et du Développement du secteur privé, a salué l’engagement du gouvernement de la République fédérale de l’Allemagne auprès du gouvernement ivoirien dans sa recherche de solutions à l’emploi des jeunes.

M. Cissé a rappelé que le poids important des Petites et moyennes entreprises (80%), 20% du Produit intérieur brut (Pib) avec 12% d’investissement national. Avant d’ajouter que leur contribution à la création d’emploi demeure encore faible (23% d’emplois formels).

Mais cette tendance ne devrait pas être inversée les années à venir eu égard aux nombreux diplômés qui arrivent, chaque jour, sur le marché de l’emploi. C’est pourquoi il a salué ce genre d’initiative qui permet la création d’emplois.

Info : une correspondance particulière


LES + POPULAIRES

Lutte contre le cancer du sein: Les femmes de Fraternité Matin sensibilisées aux dangers de la maladie Année universitaire 2021-2022 : L’Etat lance le renouvellement et l’attribution des bourses d’études Lutte contre les mutilations génitales : Un institut médico-psychosocial inauguré