Mondial 2022 : La Côte d’Ivoire choisit un stade à Cotonou pour ses 2 matches de qualification

Le stade de Yamoussoukro était une solution palliative proposée par la Fif, en attendant la fin des travaux sur le stade d'Ebimpé. (Dr)
Le stade de Yamoussoukro était une solution palliative proposée par la Fif, en attendant la fin des travaux sur le stade d'Ebimpé. (Dr)
Le stade de Yamoussoukro était une solution palliative proposée par la Fif, en attendant la fin des travaux sur le stade d'Ebimpé. (Dr)

Mondial 2022 : La Côte d’Ivoire choisit un stade à Cotonou pour ses 2 matches de qualification

Le 23/09/21 à 12:30
modifié 23/09/21 à 12:30
« La Côte d’Ivoire accueillera ses matches sur le stade de l’amitié Général Mathieu Kérékou de Cotonou au Bénin ». Telle est l’information livrée par l’Office national des sports (Ons), dans un point-presse, le mercredi 22 septembre 2021, à la salle de Conférence de l'immeuble Sogephia, à Abidjan-Plateau.

Cette décision est prise par les autorités sportives ivoiriennes comme une solution palliative suite à la non homologation des stades de Côte d’Ivoire pour abriter les deux derniers matchs de qualification à la Coupe du monde Qatar 2022.

« Le stade de Yamoussoukro était une solution proposée par la Fif. Cependant, la mission d’inspection de la Caf a conseillé à la Côte d’Ivoire de poursuivre les travaux et de choisir sous 48 heures, l’un des stades homologués à l’extérieur de la Côte d’Ivoire pour recevoir ses matches. Ce qui a été fait », souligne la direction de communication de l’Office national des sports.

La direction explique par ailleurs que la Fédération ivoirienne de football avait saisi la Caf pour voir si « elle pouvait homologuer de façon ponctuelle le stade de Yamoussoukro » à l’effet d’accueillir ces deux oppositions internationales.

Lors du Conseil des ministres, à la mi-journée du mercredi, le gouvernement a pris ainsi acte des propositions de la Mission de la Caf. Et s’est engagé à poursuivre les travaux en vue de la mise en conformité des infrastructures sportives ivoiriennes.

Au dire du porte-parole du gouvernement, le ministre Amadou Coulibaly, « il ne s’agira pas de reprendre les travaux déjà réalisés mais plutôt de les compléter » afin que ces édifices soient aux normes de la Caf et de la Fifa.

Outre le stade de Yamoussoukro, le stade d’Ebimpé à Anyama est également concerné. Ce dernier est d’ailleurs fermé pour travaux.


Le 23/09/21 à 12:30
modifié 23/09/21 à 12:30

LES + POPULAIRES

Violence et harcèlement au travail: Le BIT organise un atelier pour l’élimination de ce fléau en Côte d'Ivoire Éducation nationale : Une chaîne de télévision va dispenser des cours au profit des tout-petits Participation politique des femmes : Les femmes parlementaires faites ambassadrices de l’Agenda FPS