Droits de l’homme et citoyenneté : Les enseignants de l’Infas formés au civisme

La photo de famille après l'atelier pour immortaliser l'événement. (Photo : DR)
La photo de famille après l'atelier pour immortaliser l'événement. (Photo : DR)
La photo de famille après l'atelier pour immortaliser l'événement. (Photo : DR)

Droits de l’homme et citoyenneté : Les enseignants de l’Infas formés au civisme

L’Institut national de formation des agents de santé (Infas), en collaboration avec le ministère de la Promotion de la jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique, a organisé du 19 au 21 septembre 2021, à l’hôtel Mimi sis à Grand-Bassam, une formation sur le civisme et la citoyenneté à l’intention de ses agents.

Cet atelier qui s’inscrit dans le cadre du projet dénommé : « Renforcement des capacités au civisme et à la citoyenneté des formateurs d’éducation au droit de l’homme et à la citoyenneté », a enregistré la participation des enseignants des différentes écoles de l’Infas.

A l’occasion, Konan Éloua, enseignant d’Edhc à l’Infas, représentant la directrice générale de l’institut, a exprimé sa gratitude à la direction du civisme et de la citoyenneté du ministère en charge de la Promotion de la jeunesse pour cette formation avant d’indiquer l’objectif de cet atelier.

« L’objectif principal était d’amener les formateurs à inculquer le volontariat et le bénévolat aux étudiants ou diplômés de l’Infas », a-t-il souligné. Et d’ajouter que cette session de formation traduit le « rêve » de la directrice générale qui est la reconstruction des valeurs (l’hospitalité, l’équité et la qualité des soins) pour que l’hôpital se réconcilie avec sa population.

Abondant dans le même sens, Mme Georgette Kouassi, directrice du civisme et de la citoyenneté au ministère de la Promotion de la jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique, s’est réjouie du renforcement des capacités des enseignants de l’Infas.

« Cet atelier a été organisé pour inculquer les notions fondamentales de civisme, de démocratie et de citoyenneté à ces différents enseignants qui dispensent l’Edhc dans les différentes écoles de l’Infas. Il était bon de renforcer leurs capacités sur le sens et la valeur des symboles de la Côte d’Ivoire car certaines personnes ne les connaissent pas. Aussi, échanger avec eux pour voir quelles activités mèneront-ils au sein de leur structure pour transmettre ces valeurs aux étudiants », a-t-elle souligné.

Les modules de cet atelier de formation sont, entre autres, la définition, la réglementation et l’orientation de la stratégie nationale en matière de civisme et de citoyenneté ; l’information, la formation et la sensibilisation des populations au civisme, à la citoyenneté, à la culture démocratique et à la mise en œuvre des stratégies de promotion des institutions et symboles de la République.

Quant au porte-parole des enseignants, Doualy Bi Charles, il a remercié les organisateurs pour cette initiative. Avant de les rassurer de leur disponibilité et leur engagement pour la réalisation des activités civiques à l’intention de leurs étudiants.

A l’issue de cet atelier, des certificats de fin de formation ont été remis aux participants.

Info : Une correspondance particulière


LES + POPULAIRES

Lutte contre le cancer du sein: Les femmes de Fraternité Matin sensibilisées aux dangers de la maladie Année universitaire 2021-2022 : L’Etat lance le renouvellement et l’attribution des bourses d’études Lutte contre les mutilations génitales : Un institut médico-psychosocial inauguré