Droits d’auteur : Près de douze millions « cherchent propriétaires » au Burida






Flore Ini Palé, directrice de la répartition et Kévin Koffi, le coordonnateur de la cellule qualité et stratégie de développement, lors du point trimestriel. (DR)
Flore Ini Palé, directrice de la répartition et Kévin Koffi, le coordonnateur de la cellule qualité et stratégie de développement, lors du point trimestriel. (DR)
Flore Ini Palé, directrice de la répartition et Kévin Koffi, le coordonnateur de la cellule qualité et stratégie de développement, lors du point trimestriel. (DR)

Droits d’auteur : Près de douze millions « cherchent propriétaires » au Burida

Le 21/09/21 à 23:40
modifié 21/09/21 à 23:40
11 837 212 de FCfa dorment dans les caisses du Bureau ivoirien du droit d’auteur (Burida) faute de destinataires déclarés. C’est ce qu’a indiqué Mme Flore Ini Palé, la directrice de la répartition, lors d’un point trimestriel tenu le 20 septembre, dans les locaux du Burida, à Cocody.

Il s’agit d’une rencontre avec la presse qui se tient après chaque répartition, au cours de laquelle les statistiques sont communiquées. Les montants communiqués font état de plus de 115 millions de FCfa recueillis et mis en répartition au titre des droits d’auteur et droits voisins d’avril à juin.

Sur cette somme, 11 837 212 francs sont en réserve pour non déclaration, a fait savoir la directrice de la répartition.

Une situation qui peut s’expliquer, selon elle, par l’ignorance complète de la nécessité de déclaration des œuvres par leurs auteurs, ou dans certains cas, au non achèvement de la procédure de déclaration. Aussi, a-t-elle lancé un appel aux auteurs d’œuvres de l’esprit à se soumettre aux règles et procédures en vue de bénéficier de la répartition des droits collectés.

Cette séance de communication a également révélé le top 10 des artistes en droits d’auteur sur la période prise en compte. Ainsi, l’artiste Kédjévara arrive en tête, suivi du duo de «zougloumen» Jim et Pitch (Vda).

Une autre information de taille révélée fait état d’un passif de plus de 800 millions de FCfa dû au Burida par les compagnies de téléphonie, télévisions, radios...


Le 21/09/21 à 23:40
modifié 21/09/21 à 23:40

LES + POPULAIRES

Lutte contre le cancer du sein: Les femmes de Fraternité Matin sensibilisées aux dangers de la maladie Année universitaire 2021-2022 : L’Etat lance le renouvellement et l’attribution des bourses d’études Lutte contre les mutilations génitales : Un institut médico-psychosocial inauguré