Bongouanou : Des anciens instituteurs de N’Guessankro célébrés

Anciens et nouveaux instituteurs en compagnie des organisateurs et des chefs traditionnels. (DR)
Anciens et nouveaux instituteurs en compagnie des organisateurs et des chefs traditionnels. (DR)
Anciens et nouveaux instituteurs en compagnie des organisateurs et des chefs traditionnels. (DR)

Bongouanou : Des anciens instituteurs de N’Guessankro célébrés

Le 21/09/21 à 11:45
modifié 21/09/21 à 11:45
L’école primaire publique 1 de N’Guessankro, dans le département de Bongouanou, était en fête, samedi 18 septembre. Et pour cause : une dizaine d’anciens instituteurs ayant servi à N’Guessankro dans les années 1980-1990, ont été célébrés. C’est une initiative de l’Ong « Atchôlia » qui exprime sa reconnaissance aux instituteurs qui avaient dispensé le savoir.

Le président de la cérémonie, Jean Baptiste Kouamé s’est, tout en saluant l’initiative de son jeune frère Jules Koua Aka, adressé, particulièrement aux nouveaux instituteurs du village. Il les a exhortés au travail afin que demain, ils puissent eux-aussi être célébrés comme leurs devanciers. "Si nous les célébrons aujourd’hui, cela veut dire qu’il y a quelque chose qui a marché", a-t-il dit.

Il a remercié les anciens instituteurs à l’honneur, pour la considération qu’ils ont eue à leur égard en honorant de leur présence la cérémonie.

Salifou Ouédraogo, parrain de la cérémonie, par ailleurs, conseiller spécial du ministre du Budget et du Portefeuille de l’État a, pour sa part, déclaré qu’on peut partir de l’école de N’Guessankro pour se retrouver dans les hautes sphères de l’État où on prend les grandes décisions. Il en est la preuve palpable. De ce fait, il marqué sa reconnaissance aux anciens instituteurs qui ont été les artisans de leur succès scolaire. "Je ne cesserai jamais de leur rendre hommage", indique-t-il.

"Certains pourraient ne pas comprendre pourquoi leur rendre hommage. Je leur ai dit vous avez semé des graines, celles-ci ont germé. Nous sommes heureux de vous voir ici et fiers du travail que vous avez abattu. Nous n’avons pas envie de cacher le succès de certains enfants de N’Guessankro qui sont passés entre vos mains. Merci pour ce que vous avez fait pour N’Guessankro", a souligné Jules Koua Aka, le président de « Atchôlia ».

Au nom de tous les anciens collègues présents à la cérémonie, Georges Assandé, qui a quitté le village il y a 37 ans, a exprimé la joie de fouler à nouveau la terre de N’Guessankro qui, selon lui, est une référence.

48 heures avant cette cérémonie d'hommage, l'Ong Atchôlia a procédé à la rénovation de deux bâtiments des écoles de N'Guessankro.


Le 21/09/21 à 11:45
modifié 21/09/21 à 11:45

LES + POPULAIRES

Lutte contre le cancer du sein: Les femmes de Fraternité Matin sensibilisées aux dangers de la maladie Année universitaire 2021-2022 : L’Etat lance le renouvellement et l’attribution des bourses d’études Lutte contre les mutilations génitales : Un institut médico-psychosocial inauguré