Rallye (championnat de Côte d’Ivoire): Comment Gary Chaynes a conquis le Moronou

Gary Chaynes (à droite) et son co-pilote Oualas ont fait vibrer Bongouanou.(DR)
Gary Chaynes (à droite) et son co-pilote Oualas ont fait vibrer Bongouanou.(DR)
Gary Chaynes (à droite) et son co-pilote Oualas ont fait vibrer Bongouanou.(DR)

Rallye (championnat de Côte d’Ivoire): Comment Gary Chaynes a conquis le Moronou

Le 20/09/21 à 22:00
modifié 20/09/21 à 22:00
L’As du volant en Côte d’Ivoire, c’est bien Gary Chaynes. Il l’a démontré une fois de plus à Bongouanou à la faveur de la 1ère édition du Moronou Rallye 2021 (17, 18 et 19 septembre). Avec un co-pilote peu ordinaire, le comédien Oualas, Gary Chaynes est passé par toutes les émotions. Avant la dernière étape, les pronostics ne plaidaient pas en sa faveur, surtout après avoir cassé le radiateur et pris des pénalités. Mais en pilote chevronné, le champion en titre de Côte d’Ivoire, à bord de sa Mitsubishi Evo 10, a bâti son succès dès les premiers instants de la course. « Dès le début, nous avons attaqué. Ce sont des pistes qui sont très propices à mon pilotage, c’est très rapide. On avait déjà une très bonne avance lors de la première étape », a-t-il expliqué. Une stratégie qui s’est avérée utile puisque les ennuis mécaniques seront de la partie lors des épreuves de la soirée. « Nous avons commis une petite erreur sur un jump. Nous avons effectué un saut et nous avons cassé le radiateur et tordu la taule de blindage ». Une panne sur laquelle se sont attelés les techniciens de la team Gary pour remettre le bolide à flot, mais en concédant malheureusement des pénalités. «Ils n’ont pas pu le faire dans les délais de 15 minutes, donc nous avons pris une pénalité ». Mais l’avance que Gary Chaynes et son co-pilote, avaient pris la veille, sur leurs concurrents a été salutaire. Malgré la forte pression exercée par Cyril Botari qui a cassé son moteur lors de la dernière étape, le champion de Côte d’Ivoire en titre a terminé la course en roue libre et bouclé les 312, 22 km de cette compétition comptant pour le championnat national des Rallyes en 1 h 28 mn 31 s. Il devance l’équipage Barbary Alexandre - Abbaci Stéphane, 2e avec un temps de 1 h 43 mn 40 s et Macquet Claude - Barcelo Didier qui a terminé à la 3e place avec un temps de 2 h 00 mn 37 s. Une nouvelle victoire qui assure quasiment à Gary Chaynes, un nouveau titre de champion de Côte d’Ivoire. Ce sont au total 17 équipages qui étaient inscrits et 9 seulement ont franchi la ligne d’arrivée. Une première édition du Rallye Moronou qui a été une réussite selon les organisateurs et à la grande satisfaction du président du Conseil régional du Moronou, Pascal Affi N’guessan, qui s’est personnellement investi pour son succès. Vingt villages de la région ont été traversés par le circuit et partout, c’était l’effervescence.

Le 20/09/21 à 22:00
modifié 20/09/21 à 22:00

LES + POPULAIRES

Lutte contre le cancer du sein: Les femmes de Fraternité Matin sensibilisées aux dangers de la maladie Année universitaire 2021-2022 : L’Etat lance le renouvellement et l’attribution des bourses d’études Lutte contre les mutilations génitales : Un institut médico-psychosocial inauguré