RHDP : Lider, Mfa, Upci et Pit demandent à être associés aux activités

Des partis politiques membres Rhdp demandent à  participer aux activités leur groupement politique.
Des partis politiques membres Rhdp demandent à participer aux activités leur groupement politique.
Des partis politiques membres Rhdp demandent à participer aux activités leur groupement politique.

RHDP : Lider, Mfa, Upci et Pit demandent à être associés aux activités

Le 19/09/21 à 19:59
modifié 19/09/21 à 19:59
Des partis politiques membres du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix(Rhdp) ont demandé, le samedi 18 septembre 2021, à Abidjan-Cocody à participer aux activités et à la gouvernance de leur groupement politique. C’est avec amertume qu’ils ont constaté la non-prise en compte de leurs dirigeants et de leurs responsables locaux dans les structures locales du Rhdp.

Face à l’opposition qui s’organise, le Mouvement des forces d’avenir(Mfa), l’Union pour la démocratie (Upci), le Parti ivoirien des travailleurs (Pit) et Liberté et démocratie pour la République (Lider), tous membres du Rhdp ont demandé aux instances dirigeantes de la coalition au pouvoir de tenir compte de la présence des sensibilités politiques dans l’animation de leur parti.

En outre, ils ont plaidé auprès du président de la République, Alassane Ouattara de tout mettre en œuvre «pour rassembler tous les partis politiques et mouvements de soutien du Rhdp afin de sauvegarder les intérêts et le patrimoine du parti».

Dans une déclaration lue par le président par intérim du Mfa, Yaya Fofana, ces sensibilités ont lancé un appel à tous leurs militants de se tenir mobilisés et prêts pour relever le défi de la construction de la nouvelle Côte d’Ivoire avec le Rhdp. Car, pour eux, cela est un gage de stabilité et de la prospérité de la Côte d’Ivoire.

Ainsi, les présidents du Mfa, Yaya Fofana, Yacouba Sidibé de l’Upci, Mermoz Kouassi du Pit et Lacina Karamoko de Lider, ont, au cours de cette rencontre, confirmé leur appartenance au Rhdp et appelé à privilégier le dialogue pour le règlement de tout différend au sein de leur groupement politique.



Le 19/09/21 à 19:59
modifié 19/09/21 à 19:59

LES + POPULAIRES

Ecole pour tous : Le taux de scolarisation des filles demeure faible en Côte d’Ivoire (UNFPA) Abobo/Maouloud 2021 : Kandia Camara invite les fidèles musulmans à copier l’exemple du Prophète Mahomet Axe Tiassalé-Divo : Un grave accident fait 63 victimes dont 2 décès