Ligue des champions (Caf) : L’Asec à 90 mn du deuxième tour

La présence des Actionnaires, autorisés à cette rencontre sera déterminante. (Dr)
La présence des Actionnaires, autorisés à cette rencontre sera déterminante. (Dr)
La présence des Actionnaires, autorisés à cette rencontre sera déterminante. (Dr)

Ligue des champions (Caf) : L’Asec à 90 mn du deuxième tour

Le 17/09/21 à 17:01
modifié 17/09/21 à 17:01
L’Asec négocie, ce dimanche après-midi (17h) contre Teungueth Fc du Sénégal, au stade Robert Champroux de Marcory, son ticket pour le deuxième tour préliminaire de la Ligue africaine des champions. Après avoir gagné la première manche (1-0) à Thiès, il y a une semaine, Cissé Abdoul Karim et ses copains sont bien partis pour réussir leur mission.

Seulement voilà, en football, il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Tous les scénarios sont possibles et les "Jaune et noir" doivent se méfier d’un adversaire qui n’a pas du tout renoncé à la qualification malgré sa défaite sur ses propres installations.

Les propos d’après-match de l’entraîneur du club de Rufisque, Youssouph Dabo sont une parfaite illustration. « Nous avons manqué beaucoup d’occasions au match aller. Ce ne sera pas le cas à Abidjan d’où je suis convaincu que nous reviendrons avec la qualification », a-t-il déclaré.

Que réservent donc les "Jaune et Bleu" de Thiès à leurs homologues ivoiriens ce dimanche après-midi au stade Robert Champroux de Marcory ? Des propos qui ne sont pas tombés dans l’oreille de sourd. De toute façon, après leur première confrontation au Sénégal, Julien Chevalier, l’entraîneur de l’Asec a pris le pouls de son adversaire et sait à quoi s’en tenir.

« Teungueth est une formation solide qui a les arguments pour renverser la tendance à Abidjan. Il ne faut pas qu’on déjoue », prévient-il. Ne surtout pas déjouer comme l’a si bien indiqué le technicien français des champions de Côte d’Ivoire.

Les Mimos doivent aborder cette rencontre le pied au plancher et ne pas se fixer sur le résultat du match aller. Le scénario idéal dans ce genre de rencontre, c’est de doucher rapidement les ardeurs de l’adversaire en marquant très tôt.

Au match aller, l’Asec s’est créé beaucoup d’occasions de but. La défense n’est certainement pas le point fort des Sénégalais. Konaté Karim et ses coéquipiers doivent rapidement se mettre à l’abri de toute surprise en marquant le plus rapidement possible. Il faudra cependant se préparer à toutes les hypothèses et avoir la réaction adaptée.

C’est pour cela qu’il va falloir armer psychologiquement les joueurs. Habitués à ce genre de rencontre, le capitaine Cissé Abdoul Karim et d’autres anciens de l’équipe tels qu’Aka Essis Baudelaire auront un rôle important à jouer. « On aura un adversaire coriace en face donc on va se donner à fond pour se qualifier », a indiqué le capitaine des Mimos.

La présence des Actionnaires, autorisés à cette rencontre sera déterminante. Par ailleurs, il faut rappeler qu’en cas de qualification, l’Asec croisera au deuxième tour le gagnant entre les Algériens de CR Belouizdad et les Nigérians d’Akwa United. Au match aller, les Nigérians s’étaient imposés (1-0).


Le 17/09/21 à 17:01
modifié 17/09/21 à 17:01

LES + POPULAIRES

Lutte contre le cancer du sein: Les femmes de Fraternité Matin sensibilisées aux dangers de la maladie Année universitaire 2021-2022 : L’Etat lance le renouvellement et l’attribution des bourses d’études Lutte contre les mutilations génitales : Un institut médico-psychosocial inauguré