Can 2023 : Le président Amichia annonce la création des Cocan locaux

Le patron du Cocan 2023 veut créer des relais à l’intérieur du pays. (Photo : DR)
Le patron du Cocan 2023 veut créer des relais à l’intérieur du pays. (Photo : DR)
Le patron du Cocan 2023 veut créer des relais à l’intérieur du pays. (Photo : DR)

Can 2023 : Le président Amichia annonce la création des Cocan locaux

Le 16/09/21 à 08:28
modifié 16/09/21 à 08:28
Le président du Cocan a fait un bilan, mercredi, de sa visite des infrastructures de la Can, dans la cité du Poro.
L’état d’avancement des travaux de la Can 2023 et du dispositif pour accueillir la compétition à Korhogo est globalement satisfaisant. C’est ce qui ressort de la conférence de presse bilan qu’a donnée hier le président du Cocan au terme de trois jours d’immersion dans la cité du Poro. « Pour la ville de Korhogo, nous pouvons raisonnablement être optimistes. Il reste encore quelques mois pour peaufiner ce qui existe, mais je pense que jusqu’au premier trimestre de l’année 2022, on pourra dire que Korhogo est prêt », a déclaré François Albert Amichia.

Une visite de terrain qui a été très bénéfique puisqu’on sait désormais à Korhogo ce qui a été fait jusque-là, les difficultés rencontrées et les solutions envisagées pour avancer sur le terrain. « Nous nous donnons jusqu’au mois de février pour pouvoir réceptionner les terrains d’entraînement et je pense que c’est un délai qui peut être raisonnablement tenu. Concernant le stade Amadou Gon Coulibaly, les techniciens nous ont dit qu’ils étaient à 56% de taux de réalisation. Quand nous avons regardé l’armature, le terrassement qui a été fait et les tribunes, nous pensons qu’il reste encore beaucoup à faire. Des recommandations seront faites aux entreprises en vue d’un renforcement des équipes. Il y a un problème d’approvisionnement en matériaux, qui arrivent par voie maritime, ce qui occasionne des retards, mais nous pensons raisonnablement qu’à la fin du premier trimestre 2022, cela devrait pouvoir être terminé et nous avons bon espoir », a indiqué le président du Cocan.

Côté hébergement, le constat sur le terrain est reluisant. Les réceptifs hôteliers de la région, le village Can et l’hôtel Caf permettent d’accueillir les délégations officielles et les quatre équipes affectées dans le groupe de Korhogo.

Le président du Cocan estime cependant que malgré le nombre important de réceptifs hôteliers, des efforts supplémentaires doivent être faits pour les mettre aux normes et satisfaire les populations qui vont se déplacer dans la région. « Ce que nous allons faire pour innover, c’est de dresser une liste de réceptifs hôteliers qui répondent aux standards et les mettre à la disposition de tous ceux qui voudront venir. C’est pour cela que la création et l’installation d’un comité local sont très importantes, parce que ce sont ses membres qui feront le suivi et qui seront les contacts permanents avec les délégations étrangères. »

Le rôle des Cocan locaux

« En dehors du comité local qui sera installé et à l’approche de l’évènement, le Cocan sera délocalisé. Nous allons créer au sein du Cocan des chefs de site qui vont rester sur place et qui auront à gérer tous ces problèmes quotidiens », a-t-il fait savoir.

En somme, a relevé le ministre Amichia, cette visite de terrain va permettre de recueillir non seulement les difficultés sur le terrain, les remonter au niveau de l’Etat de Côte d’Ivoire par l’intermédiaire de la Primature et faire les recommandations en fonction des cahiers des charges de la Caf.

« Nous sommes venus voir l’évolution. Nous allons rentrer et les responsables des commissions qui étaient avec nous vont faire leurs rapports de telle sorte que de façon collégiale nous puissions rendre compte au Premier ministre qui assure la tutelle du Cocan et voir les recommandations que nous pouvons faire à court, moyen et long terme. Ce qui est évident, c’est que nous avons pu constater nous-même l’évolution des choses. Donc, nous allons faire des propositions à la suite des rapports des commissions et nous allons les faire savoir aux concernés », a-t-il ajouté.

Au cours de cette conférence de presse, le président Amichia a annoncé l’installation des comités locaux du Cocan d’ici la fin de l’année 2021. Ceux-ci entreront en action après la Can 2021 qui se dispute au Cameroun.

Il a également indiqué, concernant la pelouse qui n’a pas encore été posée, que des instructions ont été données pour qu’au moment de la pose, les spécialistes soient là pour vérifier la qualité de la pelouse et les conditions de sa maintenance. Avant la remise des infrastructures à la Caf, des matches tests sont prévus afin de voir de manière pratique ce qui mérite d’être corrigé à temps.

De notre envoyé spécial à Korhogo


Le 16/09/21 à 08:28
modifié 16/09/21 à 08:28

LES + POPULAIRES

Lutte contre le cancer du sein: Les femmes de Fraternité Matin sensibilisées aux dangers de la maladie Année universitaire 2021-2022 : L’Etat lance le renouvellement et l’attribution des bourses d’études Lutte contre les mutilations génitales : Un institut médico-psychosocial inauguré