Lutte contre le Covid-19 : L'INFAS désinfecte les salles d'examens après le concours 2021

Cette opération qui a débuté le 12 septembre va se poursuivre jusqu'au 14 septembre 2021. (DR)
Cette opération qui a débuté le 12 septembre va se poursuivre jusqu'au 14 septembre 2021. (DR)
Cette opération qui a débuté le 12 septembre va se poursuivre jusqu'au 14 septembre 2021. (DR)

Lutte contre le Covid-19 : L'INFAS désinfecte les salles d'examens après le concours 2021

Le 13/09/21 à 13:48
modifié 13/09/21 à 13:48
L’Institut national de formation des agents de santé (Infas), à travers la direction générale, a lancé une opération de désinfection et de décontamination à Abidjan-Treichville, des salles de composition, le 12 septembre 2021. Ce, dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Cette opération qui a débuté le 12 septembre, va se poursuivre jusqu'au 14 septembre. Elle concerne les différents centres des examens du concours d’entrée 2021 dudit Institut. Il s’agit, entre autres, du collège moderne de l’autoroute, du lycée moderne et de l’école régionale de Treichville ainsi que les lycées modernes de Port-Bouët et de Koumassi, etc.

A l’occasion, N’Gatta Samson, responsable de département d’hygiène et assainissement à l’Infas, a expliqué les enjeux et objectifs de cette opération : « Nous faisons l’opération sous l’initiative de notre directrice générale qui accorde du prix à la lutte contre le Covid-19. Dans ce sens-là, nous menons plusieurs actions. Il y a le lavage des mains et l’usage du gel à l’endroit des candidats », a-t-il indiqué. Et d’ajouter : « après leur passage, nous faisons l’activité que nous sommes en train de mener, la désinfection des salles. Nous disons que ceux qui viennent, pourraient être des porteurs de germes donc éventuellement, l’endroit pourrait être contaminé. C’est une opération de décontamination ».

Cette phase pilote, dit-il, est une opération de décontamination. La durée d’action du produit est instantanée. C’est-à-dire qu’il neutralise tout ce que les candidats ont pu laisser.

Rappelons que ce sont 75 014 candidats qui ont composé dans neuf (9) filières, du 8 au 12 septembre 2021, pour environ 4000 places à pourvoir.

Il s’agit, entre autres, des infirmiers (ères), sages-femmes, techniciens de biologie médicale, techniciens d’hygiène et assainissement, préparateurs gestionnaires en pharmacie, techniciens d’imagerie médicale, techniciens biomédicaux mais surtout de techniciens d’orthophonie.

Joseph Bessin (Stagiaire)


Le 13/09/21 à 13:48
modifié 13/09/21 à 13:48

LES + POPULAIRES

Pré-inscriptions dans les universités publiques : Encore 6707 places à combler sur les 19620 disponibles Accès à la bourse britannique chevening : Touré Mamadou initie un cadre pour le partage de l’information Solidarité : Des kits scolaires et alimentaires offerts à 50 enfants vulnérables d’Abobo