Prix Pierre Castel : Mlle Christelle Essim Egue et Auger Seoulou lauréats de la 4ème édition en Côte d’Ivoire

Mlle Christelle Essim Egue recevant son chèque des mains du ministre Adjoumani
Mlle Christelle Essim Egue recevant son chèque des mains du ministre Adjoumani
Mlle Christelle Essim Egue recevant son chèque des mains du ministre Adjoumani

Prix Pierre Castel : Mlle Christelle Essim Egue et Auger Seoulou lauréats de la 4ème édition en Côte d’Ivoire

Le 12/09/21 à 14:03
modifié 12/09/21 à 14:03
La soirée dédiée aux lauréats de la 4ème édition du prix Pierre Castel s’est déroulée le vendredi 10 septembre 2021 à l’hôtel Pullman-Plateau. Les deux meilleurs pour l’étape ivoirienne de la compétition des ‘‘agripreneurs’’ ont été distingués.

Mlle Christelle Essim Egue, la première gagnante a reçu un chèque d’un montant de 15000 € soit dix millions (10.000.000) de FCFA, un parrainage, un mentoring et une formation.

Le second, M. Auger Seoulou a quant à lui reçu la somme de plus de trois millions de FCFA (5 000 €) soit plus de (3) millions de FCFA, un mentoring et une formation. De quoi à faire développer leurs entreprises basées en Côte d’Ivoire.

La première Lauréate s’est spécialisée dans la production de farines instantanées de beignets. Recevant son prix, la vainqueur Christelle Essim Egue a rassuré les organisateurs qu’elle fera bon usage de la somme reçu. « Cet argent nous permettra d’acquérir une nouvelle unité de transformation (...) De créer plusieurs emplois et surtout de multiplier notre production », a-t-elle laissé entendre.

Arborant dans le même sens, le second lauréat, Auger Séhoulou, créateur d’une solution technologique qui vise à détecter précocement la maladie du Swollen shoot afin de préserver les plantations de cacao, les revenus des planteurs, l’économie ivoirienne et les forêts a remercié les initiateurs.

Intervenant au nom du fonds Pierre Castel « Agir avec l’Afrique », M. Gaétan Njikam, directeur général a fait savoir que le défi majeur de sa structure consiste à mobiliser des moyens financiers et favoriser des formations pour ces jeunes du domaine de l’agriculture. Et ce, afin que ces derniers aient suffisamment de ressources pour exploiter les terres et la transformation agro-alimentaire de la Côte d’Ivoire.

Heureux de prendre part à cette activité qui fait la promotion de l’agriculture, le ministre d’Etat ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani a indiqué que ce prix rime avec la volonté du Président de la République Alassane Ouattara de développer le secteur agricole en Côte d’Ivoire.

En outre, il a exhorté Solibra à innover avec de nouvelles boissons à base de produits locaux ivoiriens.

Notons qu’à cette cérémonie, un parterre de personnalité y était notamment l’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Sem Jean Christophe Belliard.

Initié en 2018, le Prix Pierre Castels a pour objectif d'identifier et de soutenir de jeunes dans les domaines de l’agriculture et de l’agroalimentaire, qui contribuent au développement socio-économique, et environnemental de leur pays.

Ce prix est organisé simultanément dans quatre pays d’Afrique, à savoir le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire et la République Démocratique du Congo.


Le 12/09/21 à 14:03
modifié 12/09/21 à 14:03

LES + POPULAIRES

Éducation : Des avancées notables enregistrées depuis 2011 Droits de l’homme et citoyenneté : Les enseignants de l’Infas formés au civisme Vaccins COVID-19 : Du rejet à la pénurie, comment la Côte d’Ivoire est devenue un modèle de gestion de la défiance