Élevage: Des jeunes entrepreneurs invités à une formation pratique sur la production d’escargots à Montézo

Les conférenciers invitent ceux qui veulent entreprendre à participer à cette formation. (Bavane)
Les conférenciers invitent ceux qui veulent entreprendre à participer à cette formation. (Bavane)
Les conférenciers invitent ceux qui veulent entreprendre à participer à cette formation. (Bavane)

Élevage: Des jeunes entrepreneurs invités à une formation pratique sur la production d’escargots à Montézo

Le 07/09/21 à 15:13
modifié 07/09/21 à 15:13
La Fédération des femmes et hommes leaders de Côte d’Ivoire (Ffhl-Ci) en partenariat avec l’espace Maefat et Ouat Working, organise une séance de formation pratique en élevage et production d’escargots, le samedi 18 septembre 2021, à Montézo (Alepé), à l’intention des jeunes entrepreneurs et toute personne désireuse de s’adonner à cette activité.

C’est l’information donnée par Ouattara Fatoumata (Miss Ouattara), présidente de Ffhl-Ci et Traoré Aboubacar Siriky, formateur en élevage et production d’escargots, ce mardi 7 septembre, à Yopougon lors d’un échange.

« Cette formation vise à donner la chance à toute personne et surtout aider des jeunes entrepreneurs à embrasser l'héliciculture (élevage d’escargots). Une activité très rentable, facile à pratiquer et avec peu de moyens », a fait savoir Traoré Aboubacar. Et de dévoiler le contenu de la formation qui, à l’en croire, va porter sur le choix des espèces et prophylaxie ; l’alimentation des escargots ; l’habitat de l’escargot et la commercialisation.

« Pour ce type d’élevage, avec un fonds de 200 000 FCfa, après 8 mois, l’entrepreneur se retrouve avec 1 250 000 FCfa de gain. C’est-à-dire, plus d’un million de FCfa de bénéfice. Avec ce type d’élevage, on n’a pas besoin d’un grand espace comme les autres. Il suffit d’aménager 2 ou 3 m2 dans la cour ou un espace quelconque et vous pouvez commencer », a-t-il expliqué.

Ouattara Fatoumata, quant à elle, a mis en avant les substances nutritionnelles et pharmaceutiques de l’escargot. « Il contient une très grande quantité de calories. Il est particulièrement riche en protéines et en Magnésium. Appelé aussi limaçon, sa coquille et sa bave de couleur bleu et blanche est utilisée en pharmacologie. Pour dire que tout sur l’escargot se vend. Pour ceux qui le savent, se font une fortune par son élevage et la vente de ses constituants. Non seulement, il est très prisé aujourd’hui et devenu cher sur le marché. Pourtant, son élevage est très facile et très rentable. Nous invitons chacun à venir expérimenter cette activité après la formation. Je vous assure que d’autres abandonneront leur boulot pour se tourner vers l’élevage de l’escargot », a ajouté la présidente de la Fédération des femmes et leaders de Côte d’Ivoire.

Selon elle, la formation est placée sous le parrainage du chef de village de Montézo, M. Sain Ogiué qui, dans l’optique d’aider des jeunes de sa localité à entreprendre, a inscrit une dizaine.


Le 07/09/21 à 15:13
modifié 07/09/21 à 15:13

LES + POPULAIRES

Covid-19 : 33% des Abidjanais ignorent les facteurs de transmission de la maladie Lutte contre le Vih-Sida et le Covid-19 au poste de contrôle juxtaposé de Laléraba: Les populations riveraines sensibilisées Handicap/Commémoration de la journée internationale : Le RENATH-CI traduit sa reconnaissance au Président Ouattara