Cohésion : Kobenan Adjoumani, Yoboua et Vremen prônent l’union

Kobenan Kouassi Adjoumani (en chapeau), Yoboua Cévérin et Serge Vremen (avec le pagne) ensemble pour le développement de leur région. (DR)
Kobenan Kouassi Adjoumani (en chapeau), Yoboua Cévérin et Serge Vremen (avec le pagne) ensemble pour le développement de leur région. (DR)
Kobenan Kouassi Adjoumani (en chapeau), Yoboua Cévérin et Serge Vremen (avec le pagne) ensemble pour le développement de leur région. (DR)

Cohésion : Kobenan Adjoumani, Yoboua et Vremen prônent l’union

Le 02/09/21 à 11:53
modifié 02/09/21 à 11:53
Ces personnalités ont pris l’engagement d’œuvrer pour le développement de leur région.
Ils disent être conscients que sans l’entente, aucun développement ne peut se faire durablement dans leur région. Aussi, Kobenan Kouassi Adjoumani, Yoboua Céverin et Serge Vremen ont-ils décidé de marcher ensemble et de consolider leurs liens pour servir d’exemple aux fils et filles du Gontougo.

A la grande joie des hommes et femmes présents, le mercredi 1er septembre, à Guiendé, à la faveur de la célébration de la fête d’igname dans cette localité située dans le département de Tanda. « Nous sommes venus accompagner le ministre d’État, Kobenan Kouassi Adjoumani, qui est incontournable aujourd’hui dans le Zanzan. Nous ne voulons plus tirer notre région vers le bas. Désormais, nous formons une seule entité », a affirmé Yoboua Cévérin, député-maire d’Assueffry.

Pour lui, le ministre d’État, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, est une chance pour le Gontougo, en raison de la grande confiance dont il bénéficie auprès du Chef de l’État, Alassane Ouattara. « Il est l’oreille du Président de la République », a-t-il justifié ses propos.

Prenant Serge Vremen à témoin, qui aura été l’un des farouches adversaires du ministre d’État lors des échéances électorales passées, Yoboua Cévérin a dit: « Le ministre d’État, Kobenan Kouassi Adjoumani, a été le premier à parler de réconciliation. Désormais, vous me verrez à ses côtés pour booster le développement ».

Heureux de l’engagement pris par son ‘’frère’’, l’autorité gouvernementale a remercié les populations du Gontougo qui n’ont cessé de prier pour la cohésion entre leurs enfants.

Le ministre d’État, ministre de l’Agriculture et du Développement rural a saisi l’occasion pour rassurer les populations ivoiriennes quant aux folles rumeurs ventilées depuis un moment sur les réseaux sociaux sur la santé du Président Ouattara.

« J’ai eu le privilège d’échanger, ce matin (Ndlr, hier mercredi) pendant plus de six minutes au téléphone, avec le Président de la République. La tonalité de sa voix montre qu’il va très bien. Il me charge de vous saluer, vous rassurer et vous remercier pour vos prières. Le Président va bien, il a d’ailleurs repris le travail. Continuez de prier pour le couple présidentiel car quand il se porte bien, il œuvre pour l’avancement la Côte d’Ivoire », a-t-il soutenu.


Le 02/09/21 à 11:53
modifié 02/09/21 à 11:53

LES + POPULAIRES

Lutte contre le cancer du sein: Les femmes de Fraternité Matin sensibilisées aux dangers de la maladie Année universitaire 2021-2022 : L’Etat lance le renouvellement et l’attribution des bourses d’études Lutte contre les mutilations génitales : Un institut médico-psychosocial inauguré