Cohabitation pacifique : Les jeunes de Duékoué invités à être des vecteurs de paix

Les jeunes ont été félicités pour leur esprit de fair-play. (Photo : DR)
Les jeunes ont été félicités pour leur esprit de fair-play. (Photo : DR)
Les jeunes ont été félicités pour leur esprit de fair-play. (Photo : DR)

Cohabitation pacifique : Les jeunes de Duékoué invités à être des vecteurs de paix

Le 01/09/21 à 01:04
modifié 01/09/21 à 01:04
Les activités pour occuper sainement les jeunes de la ville de Duékoué se sont achevées les vendredi 27 et samedi 28 août dans la liesse populaire, aux quartiers Carrefour et Kokoma. C’était en présence du parrain Ibrahima Doumbia, député de Gbapleu-Guezon et Bagohouo et du sous-préfet de Duékoué, Yaya Bamba.

« C’est une grande joie qui m’anime parce que notre objectif, en organisant ces tournois, c’était de rassembler les jeunes, de contribuer un tant soit peu à la cohésion, à l’union. C’est chose faite avec cet engouement que nous constatons. Notre second objectif était d’occuper sainement les jeunes à travers le sport et la culture», s’est exprimé Ibrahima Doumbia, tout en saluant l’esprit de cohabitation pacifique, de fair-play.

Il a fait savoir que ce fut d’intenses moments de retrouvailles, de convivialité et de partage dans la ville de Duékoué. « Ces valeurs font renaître notre commune qui retrouve son lustre d’antan. L’ambiance que nous avons perdue dans notre ville revient au fur et à mesure. L’heure de donner un nouvel air à notre ville a sonné. Tous les enfants de Duékoué doivent s’inscrire dans cette logique, loin des chapelles politiques. C’est ainsi que nous allons amorcer le développement, pour le plus grand bonheur de nos parents », a-t-il expliqué.

Il a prodigué des conseils aux jeunes de la cité du Guémon à qui il a demandé de se détourner de la violence et d’écouter les conseils de leurs parents. Ibrahima Doumbia a exhorté les élèves et étudiants au travail. Car, dira-t-il, seul le travail peut leur garantir un avenir radieux.

Le sous-préfet de Duékoué, Yaya Bamba, représentant le préfet de la région, préfet du département de Duékoué, Ibrahima Cissé, a été reconnaissant au député. « Je voudrais adresser un remerciement particulier au député de Gbapleu, Guezon et Bagohouo, Ibrahima Doumbia, pour avoir occupé sainement les jeunes par des activités récréatives», a-t-il fait remarquer.

Il a salué son engagement en faveur du bien-être et de l’autonomisation des femmes du département de Duékoué (en offrant des tricycles, des produits phytosanitaires, des pagnes, en apportant son appui aux coopératives agricoles pour la production du riz).

Le tournoi de la cohésion a débuté le 7 juillet avec 32 équipes.


Le 01/09/21 à 01:04
modifié 01/09/21 à 01:04

LES + POPULAIRES

Droit de propriété intellectuelle : La formation des magistrats recommandée Santé : L’Ong « Avec le Cœur » fait un don de matériel médical aux centres socio-sanitaires Réseau des diplômés de l’Ena : Un site internet pour servir de support de propositions à l’État