Lutte contre l’insécurité : Fin de parcours pour trois redoutables bandits

Les trois bandits ont été présentés à la presse. (Photo : Saint-Tra Bi)
Les trois bandits ont été présentés à la presse. (Photo : Saint-Tra Bi)
Les trois bandits ont été présentés à la presse. (Photo : Saint-Tra Bi)

Lutte contre l’insécurité : Fin de parcours pour trois redoutables bandits

Le 27/08/21 à 09:23
modifié 27/08/21 à 09:23
Dans la nuit du dimanche 22 au lundi 23 août 2021, au quartier Houphouët-Ville de Man, trois malfrats spécialisés dans le vol à main armée ont été mis aux arrêts par les éléments de la Police criminelle de Man placés sous le commandement du Capitaine Beugré Dakouri, chef du service régional de la Police criminelle de Man.

Interrogés, ces bandits n’ont pas nié les faits qui leur sont reprochés. Une perquisition de leurs domiciles a permis de découvrir des effets volés. Entre autres, des ordinateurs portables, des télévisions, des postes radios, des téléphones portables, des bouteilles de gaz, des armes à feu, des munitions et des marchandises diverses.

Selon le Capitaine Beugré Dakouri, ces voyous sévissaient dans la capitale du Tonkpi et les villes environnantes depuis plusieurs mois. « Ils forçaient les portes des maisons à l’aide d’une kalachnikov et y dérobaient tout. Ils continuaient leur forfait dans des hôtels et magasins de la ville. Les victimes qui tentaient de résister, recevaient une balle. Leur dernier forfait remonte à fin juillet au quartier Zélé où la victime s’est prise une balle dans le pied. Ils sont aussi soupçonnés d’avoir assassiné un gérant de cabine téléphonique à Biankouma pour le dépouiller de sa recette », explique l'officier de la Police.

Pour plus d'efficacité, le Capitaine Beugré Dakouri plaide pour un soutien en matériel roulant. « Nous travaillons dans des conditions déplorables malgré les résultats probants que nous obtenons. Nous utilisons un véhicule personnel pour toutes nos opérations. Notre domaine d’intervention couvrant tout le Tonkpi et même au-delà, ce véhicule ne peut pas aller dans certains endroits. Nous appelons les autorités locales à nous doter d’un véhicule pour qu’on continue notre mission qui est de lutter contre la criminalité et le grand banditisme », a-t-il souhaité.

Aux populations, le Capitaine Beugré a souhaité une franche collaboration entre elles et la Police criminelle.

Précisons que les malfrats arrêtés ont été confiés au parquet où ils seront poursuivis pour les faits d’association de malfaiteurs, de vol à main armée en réunion, de détention illicite d’armes à feu.


Le 27/08/21 à 09:23
modifié 27/08/21 à 09:23

LES + POPULAIRES

Ecole pour tous : Le taux de scolarisation des filles demeure faible en Côte d’Ivoire (UNFPA) Abobo/Maouloud 2021 : Kandia Camara invite les fidèles musulmans à copier l’exemple du Prophète Mahomet Axe Tiassalé-Divo : Un grave accident fait 63 victimes dont 2 décès