Préservation de la faune : Des populations des villages visités par l'éléphant "Hamed" sensibilisées

Des agents des eaux et forêts en démonstration pour sensibiliser les populations  sur les dégâts liés à la destruction de la faune (DR)
Des agents des eaux et forêts en démonstration pour sensibiliser les populations sur les dégâts liés à la destruction de la faune (DR)
Des agents des eaux et forêts en démonstration pour sensibiliser les populations sur les dégâts liés à la destruction de la faune (DR)

Préservation de la faune : Des populations des villages visités par l'éléphant "Hamed" sensibilisées

Le 22/08/21 à 13:35
modifié 22/08/21 à 13:35
Une mission de sensibilisation conduite par le chef de Cantonnement des eaux et forêts de Bouaké était le vendredi 20 août,dans les villages riverains à la position de l'éléphant "Hamed" et dans les villages où il est passé.

La mission supervisée par le Sous-préfet de Brobo, Bonaventure Ouléi était composée des agents de la direction régionale des eaux et forêts et du Cantonnement des eaux et forêts de Bouaké, du Poste des eaux et forêts de Brobo et de Satama-Sokoro.

Des échanges pour mieux sensibiliser des populations (DR)
Des échanges pour mieux sensibiliser des populations (DR)



Trois villages de la sous-préfecture de Brobo que sont notamment, Sabaribadougou, Kouamekro et Yao Amoinkro, et le village Gbamakro dans la sous-préfecture de Satama-Sokoro ont été visités.

Les populations ont été sensibilisées sur les techniques de refoulement et de protection des habitations et des cultures par la technique dite des ''briques en piments'' et celle de la ''clôture en piments''.

Egalement sur le recensement des victimes de la présence de l'éléphant dans ces différents villages ; les comportements à éviter en présence de l'éléphant que sont : Eviter de donner de la nourriture à l'éléphant, de l'approcher, de le suivre, et de fréquenter les zones de présence de l'éléphant.

Pendant cette mission, faut-il le noter la circulation des biens et des personnes se déroulait normalement sur l'axe Bouaké- Satama Sokoro. L'éléphant était en forêt entre les villages de Yao Amoinkro et Gbamakro.

Infos sercom

Le 22/08/21 à 13:35
modifié 22/08/21 à 13:35

LES + POPULAIRES

Droit de propriété intellectuelle : La formation des magistrats recommandée Santé : L’Ong « Avec le Cœur » fait un don de matériel médical aux centres socio-sanitaires Réseau des diplômés de l’Ena : Un site internet pour servir de support de propositions à l’État