Musique : 2 ans après la mort de Dj Arafat, à qui le trône du coupé-décalé ?

Musique : 2 ans après la mort de Dj Arafat, à qui le trône du coupé-décalé ?

Le 12/08/21 à 12:17
modifié 12/08/21 à 12:17
Décédé le 12 août 2019, à Abidjan, à l'âge de 33 ans, Dj Arafat de son vrai nom Ange Didier Houon a rehaussé l’image de la musique ivoirienne particulièrement du coupé-décalé (rythme musical urbain ivoirien).

Deux ans après son départ brusque, les mélomanes se demandent à qui reviendra le trône laissé par celui qu’ils appelaient affectueusement le ‘’Daishi’’.

Joint au téléphone par la rédaction de Fratmat.info, le président de l’Union des journalistes culturel de Côte d’Ivoire, Philippe Kla, a indiqué que le nouveau ‘’Roi du coupé-décalé’’ après la mort du Commandant Zabra, sortira du néant. « C’est quelqu’un qui sortira du néant qui deviendra le futur roi du coupé-décalé », a-t-il déclaré.

Parlant d’héritage, il a fait savoir que ce n’est pas évident que les amis de Dj Arafat prennent le trône. Se justifiant, il a soutenu que lorsque le Beerus Sama prenait le trône, il était inconnu de Doug Saga, le père fondateur de cette musique urbaine.

Toutefois, le président des journalistes culturels ivoiriens a relevé que les autres artistes ont travaillé à la survie du coupé-décalé après la mort de leur leader. « Ils ont réussi, ils ont maintenu le cap, ils ont fait ce qu’ils pouvaient. La mort de Termistocle a été un coup dur pour eux. Je pense que deux (2) ans après sa mort, les artistes du coupé-décalé travailleront réellement pour encore rehausser le niveau de cette musique », a-t-il déclaré.

Pour rappel, né le 26 janvier 1986 d’une mère artiste, Tina Glamour et d’un père musicien ingénieur de son, Pierre Houon, Influenmento est décédé suite à un accident de la route le 12 août 2019.

Artiste-chanteur, compositeur, danseur-chorégraphe, producteur et arrangeur musical ivoirien, la légende du coupé-décalé a été fait Officier de l'Ordre du mérite culturel ivoirien. Il n’est pas l’initiateur de la musique du coupé-décalé mais son grand apport à cette musique urbaine, fait de lui le ''Roi du coupé-décalé''.

En 2003, il sera révélé au monde par son morceau en hommage à son ami de lutte Jonathan parti dans la fleur de l’âge. Avec plusieurs albums à son actif, en 2015, il remporte le titre d'artiste africain le plus influent à l'international par Forbes.


Le 12/08/21 à 12:17
modifié 12/08/21 à 12:17

LES + POPULAIRES

Lutte contre le cancer du sein: Les femmes de Fraternité Matin sensibilisées aux dangers de la maladie Année universitaire 2021-2022 : L’Etat lance le renouvellement et l’attribution des bourses d’études Lutte contre les mutilations génitales : Un institut médico-psychosocial inauguré