Fête de l’indépendance: Le Président de la République Alassane Ouattara s’adresse à la nation ce vendredi 06 août

Le Président Alassane Ouattara
Le Président Alassane Ouattara
Le Président Alassane Ouattara

Fête de l’indépendance: Le Président de la République Alassane Ouattara s’adresse à la nation ce vendredi 06 août

Le 06/08/21 à 07:28
modifié 06/08/21 à 07:28
La Côte d’Ivoire célèbre, demain 7 août, les 61 ans de son accession à la souveraineté nationale.
Comme il est de coutume, chaque année, à la veille de la célébration de l’indépendance, le Président de la République, Alassane Ouattara, s’adressera, ce soir, à ses compatriotes. Message très attendu parce que c’est la première célébration du nouveau quinquennat du Chef de l’État. Message très attendu parce qu’il arrive après de nombreux événements, principalement la rencontre entre le Chef de l’État et l’ancien Président Laurent Gbagbo qui, de l’avis des observateurs du marigot politique ivoirien, est un grand pas dans le processus de réconciliation en cours depuis 2011. Le Chef de l’État fera le point sur l’évolution de la nation. Il parlera certainement de macro et micro-économie. Des actions sociales du gouvernement et, surtout, de réconciliation. Sur les questions économiques, Alassane Ouattara dressera le bilan de la première année de son quinquennat. Un bilan, somme toute positif, il faut le reconnaître, malgré la pandémie de coronavirus qui a freiné la croissance dans le monde entier. Le confinement a eu pour effet immédiat de ralentir les échanges mondiaux et donc de gripper fortement l’économie des pays. Dans cette période, le pays a démontré toute sa résilience. ‘’Grâce à la forte croissance économique des années précédentes, la Côte d’Ivoire est entrée dans la crise en position de force, mais la récession mondiale et l’évolution incertaine de la pandémie sur le plan local ralentiront le progrès en 2020. La croissance ivoirienne devrait ralentir, passant d’environ 7 % à près de 1.8 % en 2020, conséquence directe de la pandémie de coronavirus sur l’économie du pays. Après l’apparition des premiers cas positifs de Covid-19 sur le territoire national, le gouvernement ivoirien a mis assez rapidement en œuvre des mesures de confinement et a renforcé ses capacités de gestion de la crise’’, peut-on lire dans un rapport de la Banque mondiale. Cette institution annonce aussi que l’économie ivoirienne devrait se redresser cette année, grâce à une demande intérieure solide et des exportations stables. A cela, il faut ajouter que trois agences de notation, des plus crédibles (Standard & Poor’s, Moody’s et Fitch Rating) ont confirmé la bonne santé économique de la Côte d’Ivoire. Le Chef de l’État pourrait détailler la bonne performance de l’économie.

Il pourrait aussi évoquer la question de la vie chère. Lors du Conseil des ministres du 21 juillet, le gouvernement avait pris huit mesures importantes pour stopper la flambée des prix sur les marchés : ‘’la tenue de rencontres sectorielles avec les différents acteurs économiques, filière par filière, en vue de trouver des solutions afin de contenir la hausse des prix sur le panier de la ménagère ; l’encadrement des prix du riz, de l’huile de palme raffinée, de la viande de bœuf et de la farine ; le renforcement de la surveillance du marché, notamment le contrôle de l’affichage des prix et des prix réglementés ; l’intensification de la communication sur les prix et les actions menées dans le cadre de la lutte contre la vie chère ; la révision de la norme NI sur le pain en vue de la prise en compte des intrants locaux, notamment le manioc, le maïs et l’igname ; la facilitation du retour des bouviers qui convoient le bétail du Mali et du Burkina Faso vers la Côte d’Ivoire ; l’installation de comités locaux de lutte contre la vie chère ; le renforcement de la lutte contre le racket sous toutes ses formes’’. Sur ce sujet, le Président Ouattara rassurera ses concitoyens quant à l’engagement de l’État à trouver des solutions à tous leurs problèmes. Sur les actions sociales, il pourrait parler de la lutte contre la pauvreté, avec les filets sociaux qui permettent à des Ivoiriens d’entreprendre des activités génératrices de revenus. Dans la lutte contre la pauvreté, de nombreux efforts ont été consentis par le gouvernement. Selon la Banque mondiale, ‘’la Côte d’Ivoire a fait un léger bond dans le classement de l’indice du capital humain (0,38). La pauvreté y est en net recul, passant de 46,3% en 2015 à 39,4% en 2020’’. Le Chef de l’État évoquera la lutte contre la maladie à coronavirus qui semble revenir en force. La Côte d’Ivoire a entamé sa campagne de vaccination. Plus d’un million de personnes se sont déjà fait vacciner. Il appellera ses compatriotes à respecter les mesures barrières. La question de la réconciliation sera certainement abordée dans son message à la nation.

Depuis sa rencontre avec Laurent Gbagbo, on parle de plus en plus de grands pas faits dans le processus de réconciliation. Il faut dire que depuis 2011, le Président Ouattara a lancé le processus de réconciliation. De nombreux instruments ont été mis en place pour faciliter le retour de tous ceux qui avaient trouvé refuge dans les pays voisins, au lendemain de la crise post-électorale. Ces instruments ont aussi permis à de nombreux proches de Laurent Gbagbo, malgré leur implication dans la crise post-électorale, de retrouver leur place dans l’administration et dans les autres fonctions. Le Président pourrait faire le point sur le processus de réconciliation. Comme il est égalemnt de coutume, il pourrait annoncer la libération de certains prisonniers. Lesquels ? Nous le saurons ce soir .


Le 06/08/21 à 07:28
modifié 06/08/21 à 07:28

LES + POPULAIRES

Année universitaire 2021-2022 : L’Etat lance le renouvellement et l’attribution des bourses d’études Lutte contre les mutilations génitales : Un institut médico-psychosocial inauguré Droits de l’homme : Le CNDH célèbre la journée africaine