Taekwondo : Un grand hommage rendu à Me Hié Francis

La communauté de taekwondo a rendu un hommage mérité à Me Hié Francis, fondateur du club Cristal des Deux-Plateaux. (DR)
La communauté de taekwondo a rendu un hommage mérité à Me Hié Francis, fondateur du club Cristal des Deux-Plateaux. (DR)
La communauté de taekwondo a rendu un hommage mérité à Me Hié Francis, fondateur du club Cristal des Deux-Plateaux. (DR)

Taekwondo : Un grand hommage rendu à Me Hié Francis

Le 29/07/21 à 14:09
modifié 29/07/21 à 14:09
Décédé le 5 juillet des suites d’un malaise, à Memni (son village natal), Me Hié Francis Wlohou, ceinture noire 5e dan, a eu droit, le 24 juillet, à un hommage digne de son rang. C’était à l’occasion du 6e passage de grades des ceintures de couleur organisé par la Ligue de Cocody.

La communauté de taekwondo-in de la commune, avec à sa tête le maire Jean-Marc Yacé, a tenu à honorer la mémoire du défunt. Le lieu de la cérémonie, le Centre d’activités sportives d’Abidjan (Casa), n’a pas été choisi au hasard. C’est dans ce centre que Me Hié vivait sa passion à travers son club, Cristal des Deux-Plateaux, jusqu’à sa mort.

Ils étaient tous là, le grand maître Kraidy Lucien et autres dignitaires de la discipline réunis autour de Me Soumah Nabi Serge, président de la Ligue communale, pour se remémorer les bons moments passés avec l’ancien cadre de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (Bceao), un mordu de taekwondo. Jusqu’à sa mort, Me Hié Francis était le trésorier général adjoint de la Fédération ivoirienne de taekwondo.

Me Hié Francis, le défunt président du Cristal des Deux-Plateaux. (DR)
Me Hié Francis, le défunt président du Cristal des Deux-Plateaux. (DR)



« Aujourd'hui, nous sommes attristés. Notre grand maître président de ce club nous a quittés. Nous sommes réunis pour lui rendre hommage. C’est le minimum que nous pouvons faire, à savoir, lui témoigner notre affection. C’est pourquoi nous demandons aux jeunes de suivre son exemple de courage, d’humilité et de fidélité », a indiqué le maire Jean-Marc Yacé qui, en sa qualité de vice-président de la Fédération ivoirienne de taekwondo, parlait au nom du président Bamba Cheick Daniel hors du pays.

Après lui, on a assisté à des témoignages émouvants, notamment de Me Bohé Hyacinthe, ceinture noire 5e dan ; de Serge Soumah (ceinture noire 4e dan), présentant l’homme d'action qu’était le défunt.

« La passion de Me Hié Francis pour le taekwondo était connue de tous. Il était un maître disponible, malgré ses charges sociales nombreuses. Il a rendu d'énormes services au taekwondo », retient le président de la Ligue, qui rappelle que le défunt sera inhumé le 14 août, au cimetière de Williamsville.



Le 29/07/21 à 14:09
modifié 29/07/21 à 14:09

LES + POPULAIRES

Droit de propriété intellectuelle : La formation des magistrats recommandée Santé : L’Ong « Avec le Cœur » fait un don de matériel médical aux centres socio-sanitaires Réseau des diplômés de l’Ena : Un site internet pour servir de support de propositions à l’État