Santé sexuelle et reproductive : La 6è édition du concours d’excellence en production médiatique lancée

Santé sexuelle et reproductive : La 6è édition du concours d’excellence en production médiatique lancée

Le 27/07/21 à 16:21
modifié 27/07/21 à 16:21
Les inscriptions pour la 6è édition du concours d’excellence en production médiatique sur les droits en santé sexuelle et reproductive/Planification familiale (Dssr/Pf) sont officiellement lancées, souligne un communiqué de presse dont Fratmat.info a eu copie.

Initié par Population Council et l’Unité de coordination du partenariat de Ouagadougou, ce concours vise à « stimuler la production journalistique tendant à informer le public des enjeux des Dssr/Pf et à responsabiliser les décideurs politiques et programmatiques pour une prise de décision adéquate afin de faire avancer les objectifs des plans nationaux de Pf ».

Peuvent faire acte de candidature, les journalistes radio, télévision, presse écrite, presse en ligne et les blogueurs issus de Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Sénégal et du Togo. Les candidats doivent soumettre avant le 30 septembre 2021, leurs productions publiées ou diffusées entre le 1er avril 2020 et 30 septembre 2021.

L’inscription peut se faire de façon électronique en soumettant le formulaire de demande et une version électronique de l’œuvre à l’adresse suivante : concours@partenariatouaga.org ou directement sur le site web: www.partenariatouaga.org.

Par ailleurs, le communiqué précise que des prix d’excellence seront décernés dans les quatre catégories et les lauréats seront invités à la cérémonie officielle de remise qui se tiendra en mode virtuel lors de la 8è réunion annuelle du partenariat de Ouagadougou en décembre 2021.

Lancé en février 2011, le Partenariat de Ouagadougou œuvre, entre autres, pour une coopération sur les plans national et régional pour remédier au taux élevé des besoins non satisfait en matière de planification familiale.

Quant au Population Council, il s’intéresse aux questions de la santé et du développement. A savoir endiguer la progression du Vih, améliorer la santé reproductive.

Rappelons que ce concours n’a pu se tenir l’année dernière du fait de la pandémie à coronavirus.


Le 27/07/21 à 16:21
modifié 27/07/21 à 16:21

LES + POPULAIRES

Éducation : Des avancées notables enregistrées depuis 2011 Droits de l’homme et citoyenneté : Les enseignants de l’Infas formés au civisme Vaccins COVID-19 : Du rejet à la pénurie, comment la Côte d’Ivoire est devenue un modèle de gestion de la défiance