Union nationale des pharmaciens privés de Côte d’Ivoire : 23 nouveaux présidents de section investis

Une vue de quelques présidents de sections de l'UNPPCI investis. (DR)
Une vue de quelques présidents de sections de l'UNPPCI investis. (DR)
Une vue de quelques présidents de sections de l'UNPPCI investis. (DR)

Union nationale des pharmaciens privés de Côte d’Ivoire : 23 nouveaux présidents de section investis

Le 24/07/21 à 17:08
modifié 24/07/21 à 17:08
La salle de conférence de l’Ordre des pharmaciens de Côte d’Ivoire, à Cocody-Vallon, a abrité le 22 juillet, une cérémonie d’investiture de 23 nouveaux présidents des sections de l’Union nationale des pharmaciens privés de Côte d’Ivoire (Unppci) d’Abidjan et de l’intérieur du pays.

Chacun d’eux a reçu des mains du président national, Dr Ouattara Kanigui, une lettre de mission et des chèques d’un montant global de 20 millions de FCfa pour leur permettre de se prendre en charge au niveau local.

« Vous devez veiller à l’application des statuts et des règlements de l’union, défendre l’intérêt des membres, redynamiser les sections, organiser des rencontres, rendre compte au bureau exécutif national et résoudre les conflits. Vous devez être en relation avec les services publics, veiller à l’application du rôle de la santé publique et au recouvrement des cotisations. Vous aurez en charge le renforcement des capacités de vos membres de section », a conseillé le Dr Kanigui.

Pour le président de l’Ordre des pharmaciens de Côte d’Ivoire, Dr Arounan Diarra, cette cérémonie d’investiture vient à point nommé d’autant plus qu’elle permettra aux pharmaciens d’être plus proches des populations.


Le 24/07/21 à 17:08
modifié 24/07/21 à 17:08

LES + POPULAIRES

Éducation : Des avancées notables enregistrées depuis 2011 Droits de l’homme et citoyenneté : Les enseignants de l’Infas formés au civisme Vaccins COVID-19 : Du rejet à la pénurie, comment la Côte d’Ivoire est devenue un modèle de gestion de la défiance