Défense : Le Premier Ministre Patrick Achi remet les épaulettes à une centaine d'officiers

Plusieurs officiers pour renforcer la lutte contre le terrorisme. (DR)
Plusieurs officiers pour renforcer la lutte contre le terrorisme. (DR)
Plusieurs officiers pour renforcer la lutte contre le terrorisme. (DR)

Défense : Le Premier Ministre Patrick Achi remet les épaulettes à une centaine d'officiers

Le 23/07/21 à 05:21
modifié 23/07/21 à 05:21
Le Premier Ministre ivoirien, Patrick Achi, a remis, le 22 juillet 2021, à l'Ecole des Forces Armées de Zambakro (Yamoussoukro), les épaulettes de leur grade à une centaine d'élèves-officiers de la 51ème promotion Amadou Gon Coulibaly, comprenant la 15ème promotion des médecins élèves-officiers.

Il représentait le Président de la République, Alassane Ouattara, à cette cérémonie de sortie de promotion marquée également par le baptême de la 52ème promotion des Élèves Officiers d'Active (EOA) de première année.

« Médecins élèves-officiers et élèves-officiers de la promotion Amadou Gon Coulibaly, au nom de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef suprême des armées, je vous nomme respectivement médecins-lieutenants et sous-lieutenants et vous remets les insignes de votre grade », a dit Patrick Achi, après que les promus ont prêté allégeance à leurs armées respectives.

La 52ème promotion des EOA a été baptisée du nom du défunt Premier Ministre Hamed Bakayoko par le ministre d'État, ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara. Ces élèves-officiers auront pour parrain le Général de Corps d'Armée Philippe Mangou.

Téné Birahima Ouattara a exhorté les élèves-officiers des promotions Amadou Gon Coulibaly et Hamed Bakayoko à mériter de ceux dont ils ont choisi de porter le nom. Deux illustres personnalités rappelées à Dieu, a-t-il dit, alors qu'elles étaient à la tâche.

Il les a également engagés à aimer leur pays respectif et à penser d'abord à la patrie, à la République avant toute autre considération.

La promotion Amadou Gon Coulibaly comprend 100 élèves-officiers, dont 82 Ivoiriens et deux pour chacune des nationalités suivantes béninoise, burkinabè, camerounaise, congolaise, guinéenne, nigérienne, centrafricaine, sénégalaise et togolaise. Elle compte en son sein neuf élèves-officiers féminins.

Les médecins élèves-officiers de la 15ème promotion sont au nombre de neuf, dont sept généralistes et deux dentistes.


Le 23/07/21 à 05:21
modifié 23/07/21 à 05:21

LES + POPULAIRES

Éducation : Des avancées notables enregistrées depuis 2011 Droits de l’homme et citoyenneté : Les enseignants de l’Infas formés au civisme Vaccins COVID-19 : Du rejet à la pénurie, comment la Côte d’Ivoire est devenue un modèle de gestion de la défiance