Burkina Faso/Santé: La commune de Nagréongo reçoit un important lot de matériel sanitaire et des ambulances

Une vue du matériel offert. (DR)
Une vue du matériel offert. (DR)
Une vue du matériel offert. (DR)

Burkina Faso/Santé: La commune de Nagréongo reçoit un important lot de matériel sanitaire et des ambulances

Le 21/07/21 à 14:40
modifié 21/07/21 à 14:40
La localité de Nagréongo, située au centre du Burkina Faso, a reçu le 17 juillet 2021, deux ambulances et un important lot de matériel sanitaire.

D’une valeur de 298 000 000 FCfa, ce don est composé de deux ambulances, de lits médicaux, de matelas mousses et cliniplots, de chevets bois, de petits bureaux de chambre, de petites tables de chambre, de chaises, de bureaux-tiroirs, de fauteuils de bureau, de tables d'examen, de bureaux de travail...

C’est le fruit d'un partenariat entre l'association ‘’El Hadj Saïdou Bikienga’’ pour la Promotion de l'éducation, la santé et le développement et l'Ong "Amour du Prochain", dont le siège est à Paris en France.

La cérémonie de remise a enregistré la présence du Pr Charlemagne Ouédraogo, ministre de la Santé. Il avait à ses côtés, le Dr Saïdou Zagré, directeur de cabinet du Président du Faso ; le Consul honoraire de la Côte d'Ivoire au Burkina Faso et plusieurs personnalités politiques et administratives de la région.

DON ONG BF
DON ONG BF



Tour à tour, les intervenants ont salué ce partenariat et remercié l'Ong "Amour du Prochain" avec à sa tête, l’Ivoirien Serge Kadio pour son intérêt particulier à l'égard des populations de Nagréongo.

Le ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo, a félicité et remercié El Hadj Saïdou Bikienga pour tous les efforts consentis pour le bien-être des populations. Il a également exprimé sa gratitude à Mme Sika Kaboré, épouse du Chef de l'État, marraine de la présente cérémonie.

Il a aussi traduit toute la reconnaissance de l'Etat burkinabè et la profonde gratitude des bénéficiaires à l'Ong "Amour du Prochain" pour sa générosité et sa solidarité agissantes à l'endroit de la commune de Nagréongo.

Pour sa part, le président de l’Ong "Amour du Prochain", Serge Kadio, a souligné que ce don s’inscrit parfaitement dans le Programme national de développement économique et social (Pndes) initié par le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, et mis en exécution par le ministère de la Santé.

« La volonté de notre Ong, c’est de contribuer à l’amélioration du cadre de vie des populations les moins favorisées en Afrique et plus particulièrement, au Burkina Faso, en leur apportant de meilleures conditions de prise en charge dans les domaines de la santé », a-t-il affirmé.



Il a aussi souligné que l’Ong "Amour du Prochain" est basée en France et prépare l’ouverture des bureaux de sa représentation au Burkina Faso. « Cette Ong a été créée le 1er novembre 2017, à Argenteuil par deux Africains, Kadio Kouamé Serge et Coquin Stéphane. Avec l’appui d’un fils du Faso, Keré Charles Lallwende », a-t-il ajouté. Il a aussi noté que plusieurs actions ont déjà été posées en faveur des populations ivoiriennes et burkinabè, depuis la création de cette Ong.

« Le 18 septembre 2018, nous avons offert du matériel médical à l’hôpital Zoe Bruno en Côte d’Ivoire d’une valeur de 95.000.000 FCfa ; le 17 septembre 2020, nous avons offert à la commune de Nagréongo, un lot de matériel composé de 117 lits et matelas, et d’autres équipements d’une valeur de 198.000.000 FCfa ; le 22 décembre 2020, nous avons organisé un Arbre de Noël avec l’Association de secours aux enfants délaissés et orphelins, etc. », a-t-il évoqué.

Selon lui, l’objectif visé par la remise de cet important lot de matériel est de favoriser les conditions de travail des agents des structures sanitaires et la bonne prise en charge sanitaire des patients.



Le 21/07/21 à 14:40
modifié 21/07/21 à 14:40

LES + POPULAIRES

Éducation : Des avancées notables enregistrées depuis 2011 Droits de l’homme et citoyenneté : Les enseignants de l’Infas formés au civisme Vaccins COVID-19 : Du rejet à la pénurie, comment la Côte d’Ivoire est devenue un modèle de gestion de la défiance