Tabaski 2021 : Kandia Camara invite les imams à prier pour la paix et la cohésion sociale

Kandia Camara appelle à la paix et à la cohésion sociale en Côte d'Ivoire. (Franck YEO)
Kandia Camara appelle à la paix et à la cohésion sociale en Côte d'Ivoire. (Franck YEO)
Kandia Camara appelle à la paix et à la cohésion sociale en Côte d'Ivoire. (Franck YEO)

Tabaski 2021 : Kandia Camara invite les imams à prier pour la paix et la cohésion sociale

Le 20/07/21 à 13:59
modifié 20/07/21 à 13:59
La ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Diaspora, Kandia Kamissoko Camara, par ailleurs député-maire de la commune d’Abobo, a invité ce mardi 20 juillet 2021, les imams à prier pour la paix et la cohésion sociale en Côte d’Ivoire.

Elle s’exprimait à l’issue de la prière commémorant le fête de l’Aïd el-kébir communément appelée Tabaski, au rond-point de la mairie d’Abobo. « Nous supplions Dieu afin qu’il agrée les prières faites par les imams et l’ensemble des fidèles musulmans pour une paix durable en Côte d’Ivoire », a indiqué le député-maire d’Abobo. Pour qui, il ne peut avoir de développement sans la paix et la quiétude.

Kandia Camara a également demandé aux fidèles musulmans de la commune d’Aboob de prier pour le repos de l’âme de leur ancien maire, l’ex-Premier ministre, Hamed Bakayoko. « Il fut un homme de paix et de cohésion, un acteur de développement. Grâce à lui et au soutien du Président de la République, Alassane Ouattara, on peut dire qu’Abobo connaît un changement », a avoué la patronne de la diplomatie ivoirienne.

Aussi a-t-elle profité de l’occasion pour remercier les conseiller municipaux qui l’ont désignée comme maire d’Abobo suite au décès d'Hamed Bakayoko.

Une vue des fidèles musulmans lors de la prière. (Franck YEO)
Une vue des fidèles musulmans lors de la prière. (Franck YEO)



« Merci pour la confiance placée en ma personne. Je prends l’engagement de faire en sorte que nos administrés ne regrettent pas ce choix », a promis Kandia Camara.

L’imam Mory Moussa Camara a, pour sa part, formulé des prières à l’endroit du Chef de l’Etat, Alassane Ouattara ; du Premier ministre, Patrick Achi et de l’ensemble du gouvernement pour une Côte d’Ivoire unie et prospère.

Il a surtout invité les fidèles musulmans à respecter le sacrifice d’Abraham. « Lorsque vous immolez une bête, il faut partager la viande avec les démunis. Il n’est pas question de garder la viande par devers vous durant des semaines. Ce n’est plus un sacrifice », a conseillé le guide religieux.

Il a mis à profit cette occasion pour dire merci au Président de la République, Alassane Ouattara, pour le véhicule de type 4x4 et du minicar de transport remis à la section du Conseil supérieur des imams, des mosquées et des affaires religieuses (Cosim) d'Abobo.



Le 20/07/21 à 13:59
modifié 20/07/21 à 13:59

LES + POPULAIRES

Éducation : Des avancées notables enregistrées depuis 2011 Droits de l’homme et citoyenneté : Les enseignants de l’Infas formés au civisme Vaccins COVID-19 : Du rejet à la pénurie, comment la Côte d’Ivoire est devenue un modèle de gestion de la défiance