Tabaski et cohésion sociale: Une association apporte son soutien aux musulmans de Yamoussoukro

Tabaski Yakro 1
Tabaski Yakro 1
Tabaski Yakro 1

Tabaski et cohésion sociale: Une association apporte son soutien aux musulmans de Yamoussoukro

Afin de permettre aux fidèles musulmans de célébrer la Tabaski dans de bonnes conditions, les membres de l'Association des ressortissants de Suibiakro, Abakro et villages dépendants (Arsavd) ont offert à leurs frères, le 17 juillet, des vivres et non vivres.

Selon Dieudonné Kouamé, président de l'Association, cette action vise à consolider le tissu social mis à mal lors des récentes élections présidentielle et législatives. Pour lui, il s'agit de tisser un pont solide entre les populations chrétiennes et musulmanes, comme l'a toujours fait le Président Félix Houphouët-Boigny.

Au total, ce sont 170 sacs de 25kg de riz, soit 4,250 tonnes, 350 paquets de pâtes alimentaires et 750 nattes de prière que le président de l'Arsavd et ses membres ont donné à l'imam Seydou Sylla et aux fidèles de la grande mosquée de la paix de Yamoussoukro.

Après avoir souligné que l'Arsavd est apolitique et laïque, Kouamé Dieudonné a expliqué que l'association, à travers diverses actions, œuvre pour le bien-être des populations dans plusieurs secteurs. Notamment dans celui de l'éducation par des dons de tables-bancs, des cours de vacances, des kits alimentaires aux cantines scolaires et autres. "Par ces petits gestes, nous voulons emboîter le pas au bâtisseur de cette mosquée, le Président Félix Houphouet-Boigny. Ce don a deux symboliques. Les nattes pour prier et nourrir l'esprit et les vivres pour nourrir le corps. C'est un trait d'union entre les musulmans et les chrétiens, afin que les communautés continuent de fumer le calumet de la paix", a-t-il relevé avant de souhaiter une bonne fête de Tabaski à la communauté musulmane de Yamoussoukro.

Au nom des fidèles, l'imam Seydou Sylla a salué ce geste et fait des bénédictions aux membres de l'Arsavd.

"Houphouët-Boigny nous a laissé une seule religion. Que tu sois musulman, chrétien ou animiste, ta seconde religion, c'est la paix", a conclu l'imam.

Dans la soirée, le président Dieudonné Kouamé et ses membres ont célébré, à la mairie, les meilleurs élèves de la 14e promotion des classes de terminale du lycée mixte1 de Yamoussoukro.

N'dri Célestin


LES + POPULAIRES

Éducation : Des avancées notables enregistrées depuis 2011 Droits de l’homme et citoyenneté : Les enseignants de l’Infas formés au civisme Vaccins COVID-19 : Du rejet à la pénurie, comment la Côte d’Ivoire est devenue un modèle de gestion de la défiance