Vaste programme hospitalier : L’hôpital général d’Adjamé rénové, le plateau technique amélioré

L'hôpital général d'Adjamé réhabilité, inauguré par le Premier ministre Patrick Achi. (Photos : Poro Dagnogo)
L'hôpital général d'Adjamé réhabilité, inauguré par le Premier ministre Patrick Achi. (Photos : Poro Dagnogo)
L'hôpital général d'Adjamé réhabilité, inauguré par le Premier ministre Patrick Achi. (Photos : Poro Dagnogo)

Vaste programme hospitalier : L’hôpital général d’Adjamé rénové, le plateau technique amélioré

Un hôpital général de haut standing désormais fonctionnel dans la commune d’Adjamé. Cet établissement de soins se positionne comme un centre de santé de référence du District sanitaire d’Adjamé-Plateau-Attécoubé. La première phase de réhabilitation de l’hôpital est achevée.

Une vue de l'hôpital général d'Adjamé. (Photos : Poro Dagnogo)
Une vue de l'hôpital général d'Adjamé. (Photos : Poro Dagnogo)



Débuté en février 2018, cette réhabilitation générale a donné une nouvelle configuration architecturale et fonctionnelle à cet établissement sanitaire. Ce sont 40 lits d’hospitalisation supplémentaires disponibles pour la commune d’Adjamé. Ce qui renforce sa capacité d’hospitalisation à 150 lits. En plus des salles ordinaires de quatre lits, cinq chambres de catégories dotées de lits plus grands et des tables de chevets respectant les normes internationales sont disponibles.

Les deux blocs opératoires ultra-modernes permettront de réduire considérablement les évacuations sanitaires vers les Centres hospitaliers universitaires (Chu) d’Abidjan. Le plateau technique hautement relevé des postes de consultations des unités de spécialités (cardiologie, ophtalmologie, orl...) évitera aux usagers des déplacements vers les Chu pour les consultations de spécialité.



Sous une fine pluie, ce vendredi 16 juillet 2021, c’est un Premier ministre impressionné par la qualité des travaux réalisés qui a coupé le ruban inaugural de cet établissement de soins ultra-moderne. « Je suis extrêmement impressionné par la qualité des travaux qui ont été réalisés par l’entreprise. On se croyait dans un hôpital de n’importe quel pays développé au monde avec des infrastructures techniques de premier plan. Je voudrais surtout me féliciter de ce que l’un des principaux objectifs assignés au gouvernement par le Président de la République, Alassane Ouattara, est de permettre aux populations d’avoir accès aux soins à des coûts raisonnables à tous les besoins socio-primaires, trouve ici son expression la plus achevée », a indiqué à la presse le chef du gouvernement, Patrick Achi, à l’issue d’une visite de l’hôpital.



Visiblement heureux des travaux et des équipements médicaux de la phase 1 estimés à près de 12 milliards de FCfa, le Premier ministre a relevé que « la capacité d’accueil de l’hôpital a été accrue de façon significative ». « Il peut absorber non seulement la population d’Adjamé. Et comme la commune est un carrefour, en période de pointe, ce sont plusieurs millions de personnes qu’il absorbera. Toute la Côte d’Ivoire est en chantier pour donner un plateau technique, une qualité parmi les meilleures sur le continent », s’est-il réjoui. Avant d’exhorter le personnel à faire preuve de « professionnalisme ».

Il a aussi profité de l’occasion pour rassurer les Ivoiriens sur la capacité du gouvernement à leur offrir des soins médicaux de qualité, grâce à des infrastructures conformes aux normes internationales. « Je demande à la population de faire confiance au gouvernement. Nous sommes à la tâche. Le meilleur est à venir », a-t-il invité.



Selon le directeur général de Med Afrique, filiale du groupe Snedai, Adama Soumahoro, cette réhabilitation répond aux exigences du gouvernement d’améliorer l’accès aux soins, la prise en charge médicale des populations.

La phase 2 prévoit la construction de deux bâtiment R+1 pour un nouveau service d’urgences, un laboratoire et un service d’imagerie dont un scanner Ct 32 barrettes 16 coupes. A la fin de la deuxième phase des travaux, l’hôpital général d’Adjamé aura les mêmes commodités qu’un Centre hospitalier régional (Chr).

Dans la foulée, le Premier ministre a annoncé l’inauguration du Chr de Daloa le samedi 24 juillet et celui d’Adzopé le samedi 31 juillet 2021. Et d’annoncer aussi l’achèvement des travaux du bloc gynéco-obstétrique de Treichville dans les prochaines semaines.



Ce vaste programme hospitalier en cours de réalisation à travers le pays comprend la construction de vingt hôpitaux, de 210 établissements sanitaires de premier contact (Espc) et la réhabilitation de 480 Espc. Le coût total du programme hospitalier est estimé à 850 milliards de FCfa.

De nombreux membres du gouvernement, le vice-président de la Banque mondiale, le vice-président de la Société financière internationale (Sfi), le député-maire d’Adjamé, Soumahoro Farikou ont pris part à cette cérémonie.

Patrick N’Guessan



LES + POPULAIRES

Pré-inscriptions dans les universités publiques : Encore 6707 places à combler sur les 19620 disponibles Accès à la bourse britannique chevening : Touré Mamadou initie un cadre pour le partage de l’information Solidarité : Des kits scolaires et alimentaires offerts à 50 enfants vulnérables d’Abobo