Foire « Le bélier de la Tabaski d’Abidjan » : 10 mille têtes de moutons attendues à Yopougon, Abobo et Cocody

Une photo de famille après l'ouverture de la foire. (Photo : Julien Monsan)
Une photo de famille après l'ouverture de la foire. (Photo : Julien Monsan)
Une photo de famille après l'ouverture de la foire. (Photo : Julien Monsan)

Foire « Le bélier de la Tabaski d’Abidjan » : 10 mille têtes de moutons attendues à Yopougon, Abobo et Cocody

Le 16/07/21 à 10:31
modifié 16/07/21 à 10:31
La 1ère édition de la foire dénommée « Le bélier de la Tabaski d’Adidjan » a été lancée officiellement, ce jeudi 15 juillet, à l’espace Ficgayo de Yopougon, par Coulibaly Lassiné, responsable environnement, représentant le maire de la commune, Gilbert Kafana Koné. Cet évènement est initié par l'Interbovici (Confédération des professionnels de la filière bovine, viande et lait en Côte d’Ivoire).

Le président du Conseil d’administration de l'interbovi-Ci, Fofana Abdoul Karim, a affirmé qu’il s’agit, à travers cette foire, d’aider les consommateurs en cette période de Tabaski en leur permettant d’acheter des bêtes à moindre coût. Il a fait savoir que ce sont 10 mille têtes de moutons qui sont attendues, remerciant pour la circonstance le gouvernement burkinabè pour son appui institutionnel.

Fofana Abdoul Karim, président du Conseil d’administration de l'Interbovi-Ci. (Photo : Julien Monsan)
Fofana Abdoul Karim, président du Conseil d’administration de l'Interbovi-Ci. (Photo : Julien Monsan)



Pour permettre aux musulmans de disposer de moutons sans parcourir de longues distances, cette foire a été organisée dans trois communes à savoir Abobo, Cocody et Yopougon.

Aussi, dira-t-il, des aménagements pour les prochaines années sont prévus.

Yonli Pierre Claver, représentant le ministère burkinabè des Ressources animales et Halieutiques, a indiqué que la crise sécuritaire et même sanitaire de la Covid-19 a eu un impact sur la production animale. Ces situations pourraient provoquer une légère hausse des prix.

Toutefois, il a tenu à souligner que des collectes pour approvisionner le marché ivoirien ont eu lieu. Souhaitant qu’il y ait la paix dans la sous-région pour que le développement se poursuive.

Quant au représentant du maire, il a salué cette opportunité car, déclare-t-il, la fête de la Tabaski est devenue une fête coûteuse. « Vous soulagez la population, la communauté musulmane », a-t-il lancé avant d’ouvrir la foire.



Le 16/07/21 à 10:31
modifié 16/07/21 à 10:31

LES + POPULAIRES

Pré-inscriptions dans les universités publiques : Encore 6707 places à combler sur les 19620 disponibles Accès à la bourse britannique chevening : Touré Mamadou initie un cadre pour le partage de l’information Solidarité : Des kits scolaires et alimentaires offerts à 50 enfants vulnérables d’Abobo