Reconstitution des forêts, lutte contre les changements climatiques: La Côte d’Ivoire citée comme un cas d’école

Janet Rogan, l’ambassadrice régionale pour l’Afrique et le Moyen Orient de la Cop 26, a procédé à un planting d’arbre symbolique à la fin de la visite. (Photo : DR)
Janet Rogan, l’ambassadrice régionale pour l’Afrique et le Moyen Orient de la Cop 26, a procédé à un planting d’arbre symbolique à la fin de la visite. (Photo : DR)
Janet Rogan, l’ambassadrice régionale pour l’Afrique et le Moyen Orient de la Cop 26, a procédé à un planting d’arbre symbolique à la fin de la visite. (Photo : DR)

Reconstitution des forêts, lutte contre les changements climatiques: La Côte d’Ivoire citée comme un cas d’école

Le 08/07/21 à 11:29
modifié 08/07/21 à 11:29
Une visite guidée dans la forêt classée de la rivière Anguédédou située à la sortie nord d’Abidjan a été organisée, le 7 juillet, par le ministère des Eaux et Forêts.
Janet Rogan, l’ambassadrice régionale pour l’Afrique et le Moyen Orient de la Cop 26, qui fait partie de la délégation du ministre britannique pour l’Afrique, James Duddridge, en visite de travail de trois jours en Côte d’Ivoire (du 6 au 8 juillet), a été conduite dans une visite guidée, le 7 juillet, dans la forêt classée de l’Anguédédou située à la sortie nord d’Abidjan.

Le but de cette visite organisée par le ministère des Eaux et Forêts était de présenter à l’ambassadrice le riche écosystème forestier tropical que constitue cette forêt périurbaine, et surtout les actions entreprises pour sa gestion durable. Car cette forêt qui joue un grand rôle dans l’oxygénation d’Abidjan est en proie à des agressions de diverses natures.

A la fin de la visite, Janet Rogan a fait une déclaration pour le moins encourageante pour les autorités forestières. « C’est très important de voir des projets et initiatives comme celui-ci, car la situation de la plupart des grandes villes est qu’elles exercent une forte pression sur les forêts qui finit par les détruire. Mais ici, nous avons constaté que cette forêt est globalement bien protégée et est en train d’être refaite dans ses parties dégradées. C’est vraiment impressionnant ce qui a été déjà fait. Nous sommes également impressionnés par les ambitions de la Côte d’Ivoire en termes de reboisement. Tout cela devrait servir d’exemple », s’est-elle félicitée.

Cette visite de terrain a été aussi l’occasion pour Janet Rogan de féliciter les autorités gouvernementales et forestières pour les efforts qu’ils déploient en vue de reconstituer le couvert forestier ivoirien fortement dégradé et contribuer à l’effort mondial de préservation de l’environnement.

« Sur les questions du climat, de la biodiversité, du développement durable, la Côte d’Ivoire joue un rôle de leader, et nous espérons que cela continue. La Cop 26 sera un bon moment, où le monde entier réuni au mois de novembre à Glasgow, pour faire ensemble le bilan des actions menées dans chaque pays et la Côte d’Ivoire pourra partager sa belle expérience et son leadership, ce qui contribuera à arrêter un bon agenda global pour le futur », a-t-elle ajouté.

Étendue sur une superficie totale de 8 502 hectares et située entre la zone industrielle de Yopougon et celle de PK 24, la forêt classée de l’Anguédédou constitue le second poumon vert de la ville d’Abidjan avec la forêt du Banco. Elle assure également, avec ses 17 forages, l’alimentation en eau potable des communes du nord de la capitale économique.

Cette forêt subit de grosses pressions essentiellement dues à l’urbanisation galopante de ses environs.

Sa visite a été organisée en trois étapes. La première station a été faite dans la zone où la forêt est sempervirente, très dense et naturelle. Cette zone s’étend sur une superficie de plus de 2000 ha, conservée sans intervention humaine avec des essences de valeur et un sous-bois très riche en biodiversité.

A la deuxième station, il s’agissait d’une pépinière d’une capacité de 100 000 plants de Sao, prêts à être utilisés pour la campagne de reboisement 2021. Il y a aussi 40 000 sachets déjà remplis pour la campagne 2022.

Enfin, la troisième station était une parcelle de 13 ha nouvellement reboisée en vue de recoloniser une plantation de manioc qui a été détruite. A cette étape, l’ambassadrice Janet Rogan a procédé à son planting symbolique.

Le conseiller technique du ministre des Eaux et Forêts, Dogui Aboa, qui a conduit la visite, a profité de l’occasion pour rappeler les ambitions de la Côte d’Ivoire en matière de reforestation.

On se souvient que le pays a adopté depuis trois ans une nouvelle politique forestière qui devrait lui permettre de reconstituer son couvert forestier dégradé et atteindre 20% de couvert forestier à l’horizon 2030 contre les 11% actuel.


Le 08/07/21 à 11:29
modifié 08/07/21 à 11:29

LES + POPULAIRES

Droit de propriété intellectuelle : La formation des magistrats recommandée Santé : L’Ong « Avec le Cœur » fait un don de matériel médical aux centres socio-sanitaires Réseau des diplômés de l’Ena : Un site internet pour servir de support de propositions à l’État