JO/Tokyo 2021 : Le ministre Paulin Danho fait le point de la préparation des équipes ivoiriennes

Le ministre des Sports et du Développement de l’économie sportive, Paulin Claude Danho. (Photo : DR)
Le ministre des Sports et du Développement de l’économie sportive, Paulin Claude Danho. (Photo : DR)
Le ministre des Sports et du Développement de l’économie sportive, Paulin Claude Danho. (Photo : DR)

JO/Tokyo 2021 : Le ministre Paulin Danho fait le point de la préparation des équipes ivoiriennes

La Côte d’Ivoire prendra part aux Jeux olympiques de Tokyo qui se dérouleront, du 23 juillet au 8 août, au Japon.

A cet effet, le ministre des Sports et du Développement de l’économie sportive, Paulin Claude Danho, a fait le point de la préparation des équipes ivoiriennes engagées dans cette compétition internationale et les dispositions prises par l’Etat de Côte d’Ivoire pour accompagner les athlètes, à moins d’un mois du début de l’événement. C’était le 28 juin, au cours d’une conférence de presse, à son cabinet à Abidjan-Plateau.

Selon Paulin Claude Danho, le gouvernement ivoirien a mis assez de moyens pour assurer aux équipes ivoiriennes une participation honorable parce qu’il considère que le sport est un facteur essentiel pour l’éducation de la jeunesse. Aussi doit-il être le socle du sursaut national et du rayonnement de la Côte d’Ivoire sur la scène internationale.

« 200 millions de FCfa ont été dégagés pour la préparation. Le budget pour cette compétition s’élève à 600 millions de FCfa », a-t-il dit. Avant d’ajouter qu’au-delà des ressources, ce qui importe ce sont tous ces jeunes qui sont porteurs de valeurs pour donner des repères à la jeune génération « un modèle de persévérance, de discipline que nous voulons valoriser. Ils sont porteurs de flambeau et nous souhaitons que ce flambeau soit porté le plus haut possible à Tokyo. C’est pourquoi l’Etat n’a pas lésiné sur les moyens », a-t-il soutenu.

Dans sa présentation, Bertin Koffi, directeur général du sport et président du comité d’organisation des Jo 2021 au niveau national, a indiqué que la Côte d’Ivoire sera présente à ce rendez-vous mondial avec 28 athlètes issus de 6 disciplines (5 individuelles et une collective) : Il s’agit de l’athlétisme, l’Aviron, du Judo, de la nation, du taekwondo et du football masculin (U23).

Une vue des participants à la conférence. (Photo : DR)
Une vue des participants à la conférence. (Photo : DR)



Selon lui, c’est le couronnement d’un long processus qui dure 4 ans caractérisé par l’octroi de bourses d’Etat et de bourses d’études olympiques, des participations à des compétitions, pour permettre aux athlètes de faire une bonne préparation.

Notons que cette compétition était prévue en 2020 avant d’être reportée en 2021 en raison du Covid-19. D’ailleurs, ces jeux sont placés sous le sceau des restitutions sanitaires. Seuls sont autorisés à y être, les athlètes, les encadreurs, les officiels dont la présence est justifiée. Ainsi, des dispositions ont été prises pour réduire au maximum la délégation ivoirienne.

La Côte d’Ivoire enverra une délégation de 64 personnes. Un village olympique sera ouvert à Tokyo le 21 juillet. Certains athlètes se rendront directement au Japon tandis que d’autres (le plus grand nombre) partiront de la Côte d’Ivoire.

L’objectif assigné aux athlètes ivoiriens est de 3 médailles minimum. Au niveau des primes, l’Etat a déjà déboursé 200 millions FCfa pour la préparation et la qualification des athlètes. Des dispositions sont également prises pour les primes d’objectif. Ainsi, pour une médaille d’or, ce sont 10 millions de FCfa ; une médaille d’argent, 7,5 millions de FCfa et une médaille de bronze, 5 millions de FCfa.

Depuis 1964, la Côte d’Ivoire est présente aux Jeux olympiques. Elle compte 3 médailles à son actif, une médaille d’argent remportée au Jeux olympiques de Los Angeles en 1984 par Gabriel Tiacoh ; une médaille d’or et une médaille de bronze remportées au taekwondo, respectivement par Cissé Cheick Sallah et Gbagbi Ruth.

Tokyo 2021 est donc l’occasion pour la Côte d’Ivoire de démontrer qu’elle demeure une nation productrice de grands champions.

Info : une correspondance particulière



LES + POPULAIRES

Pré-inscriptions dans les universités publiques : Encore 6707 places à combler sur les 19620 disponibles Accès à la bourse britannique chevening : Touré Mamadou initie un cadre pour le partage de l’information Solidarité : Des kits scolaires et alimentaires offerts à 50 enfants vulnérables d’Abobo