Insertion socio-professionnelle: La mairie offre des permis de conduire à 800 jeunes de la commune d’Abobo

Le maire Koné Siaka (2è à partir de la gauche) en compagnie de quelques récipiendaires. (Franck YEO)
Le maire Koné Siaka (2è à partir de la gauche) en compagnie de quelques récipiendaires. (Franck YEO)
Le maire Koné Siaka (2è à partir de la gauche) en compagnie de quelques récipiendaires. (Franck YEO)

Insertion socio-professionnelle: La mairie offre des permis de conduire à 800 jeunes de la commune d’Abobo

Le 25/06/21 à 18:23
modifié 25/06/21 à 18:23
La cérémonie de remise a eu lieu le vendredi 25 juin 2021, dans la salle des mariages de la mairie d'Abobo.
Le Conseil municipal d’Abobo, à travers la plateforme de service, a offert des permis de conduire à 800 jeunes de ladite commune en vue de leur insertion socio-professionnelle. Le troisième adjoint au maire, Koné Siaka, a rappelé que ce projet était l’idée de l’ex-maire d’Abobo, Hamed Bakayoko. Il avait à cœur d’aider les jeunes de sa commune à s’insérer dans le tissu socio-professionnel.

C’est pourquoi, il a, au nom de la ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Diaspora, Kandia Camara, maire honoraire de la commune d’Abobo, remercié les fondateurs et les directeurs des auto-écoles pour leur contribution à la formation de ces jeunes en vue de l’obtention du permis de conduire.

Aussi a-t-il félicité et remercié le Président de la République, Alassane Ouattara et le Premier ministre Patrick Achi qui ne ménagent aucun effort pour l’amélioration des conditions de vie des populations ivoiriennes, en général et des jeunes, en particulier.

Le maire Koné Siaka a invité les bénéficiaires à faire un bon usage de leurs permis de conduire. « Ne faites pas du permis de conduire un diplôme qui vous donnera la mort ainsi qu'autres personnes », a-t-il conseillé.

Mais avant, le coordonnateur de la plateforme de service, Assié Kouamé Julien, a souligné que sur 2000 jeunes enregistrés, une première vague de1000 jeunes ont été proposés à la formation en vue de l’obtention du permis de conduire. Et qu’à l’issue de cette formation, 800 ont été déclarés aptes et les 200 autres ont été recalés.

Karim Boucharat, au nom des bénéficiaires, a remercié le Conseil municipal pour son soutien. Avant de prendre l’engagement de faire un bon usage du permis de conduire.


Le 25/06/21 à 18:23
modifié 25/06/21 à 18:23

LES + POPULAIRES

Pré-inscriptions dans les universités publiques : Encore 6707 places à combler sur les 19620 disponibles Accès à la bourse britannique chevening : Touré Mamadou initie un cadre pour le partage de l’information Solidarité : Des kits scolaires et alimentaires offerts à 50 enfants vulnérables d’Abobo