Tennis/Coupe Davis, groupe 4, zone Afrique : La Côte d’Ivoire signe son grand retour

Les Éléphants tennismen ont repris leur place sur la scène continentale. (Photo : DR)
Les Éléphants tennismen ont repris leur place sur la scène continentale. (Photo : DR)
Les Éléphants tennismen ont repris leur place sur la scène continentale. (Photo : DR)

Tennis/Coupe Davis, groupe 4, zone Afrique : La Côte d’Ivoire signe son grand retour

Le 25/06/21 à 14:14
modifié 25/06/21 à 14:14
Après plus de deux décennies d'absence, les Ivoiriens retrouvent le haut niveau continental.
Pari gagné pour Georges N’Goan ! La Côte d’Ivoire a retrouvé le gotha continental du tennis. Le pays qui, il y a quelques années, était incapable de présenter un athlète de bon niveau dans les compétitions internationales a envoyé non seulement deux équipes pour représenter la Côte d’Ivoire à la coupe Davis et au championnat junior d’Afrique Filles par équipes, respectivement à Brazzaville, au Congo, et à Al Solaimaneya en Égypte, mais en plus, elle survole la zone Afrique du groupe 4 de la Coupe Davis.

La sélection nationale entraînée par Ilou Lonfo est conduite par Eliakim Coulibaly, avec Soumahoro Sibi Junior, Abdoulaziz Bationo et Guillaume Koffi Kouadio. Un commando de jeunes loups aux dents longues. Lors de la première journée disputée lundi, les Ivoiriens ont fait très fort. Ils ont balayé le Nigeria (3-0).

Une performance réalisée grâce à Abdoulaziz Bationo qui a étalé Uche Uparaotor (5/7, 6/3, 6/0) et Eliakim, brillant vainqueur de Nowso Naoverg (6/0, 6/0).

A ces scores réalisés en simple, il faut ajouter celui remporté en double par la paire Eliakim-Abdoulaziz (7/5, 6/4) face au duo Babalot-Imeh. Le lendemain, les garçons d’Ilou Lonfo ont renversé le Cameroun (2-1). Encore Abdoulaziz Bationo et Eliakim Coulibaly. Ils ont dominé respectivement Étienne Tebo (6/3, 6/3) et Blaise Kwenty (6/1, 6/0).

Ils ont perdu cette fois en double (6/7, 7/5, 7/5). Mais hier, ils se sont bien ressaisis face aux Sénégalais, baladés (3-0) au terme de cette troisième journée. Ici encore, Eliakim et Bationo ont fait le job, aussi bien en simple qu’en double.

En attendant de terminer en beauté et de passer dans la catégorie supérieure, il faut noter que le principe de qualification est simple. Les deux premiers pays de chaque poule sont retenus (soit au total 4 pays), pour disputer les demi-finales.

Les deux meilleurs de ces quatre pays, à l’issue de ces demi-finales sont promus en groupe 3 en 2022 et les deux autres restent en groupe 4, en occupant les têtes de séries du groupe.


Le 25/06/21 à 14:14
modifié 25/06/21 à 14:14

LES + POPULAIRES

Ecole pour tous : Le taux de scolarisation des filles demeure faible en Côte d’Ivoire (UNFPA) Abobo/Maouloud 2021 : Kandia Camara invite les fidèles musulmans à copier l’exemple du Prophète Mahomet Axe Tiassalé-Divo : Un grave accident fait 63 victimes dont 2 décès