Taekwondo/Passage de grades : La Ligue de Cocody évalue à nouveau près de 500 tireurs

Il y avait tous les âges, de la ceinture jaune à la rouge sur le tapis du centre sportif ivoiro-coréen. (DR)
Il y avait tous les âges, de la ceinture jaune à la rouge sur le tapis du centre sportif ivoiro-coréen. (DR)
Il y avait tous les âges, de la ceinture jaune à la rouge sur le tapis du centre sportif ivoiro-coréen. (DR)

Taekwondo/Passage de grades : La Ligue de Cocody évalue à nouveau près de 500 tireurs

Le 21/06/21 à 11:30
modifié 21/06/21 à 11:30
La plus grande Ligue communale du pays s’est encore mise en exergue. Dimanche, elle a procédé à une vaste revue de troupes où l’on a vu à l’œuvre des tireurs de tous les âges.

Des ceintures jaune, verte, bleue et rouge que les membres de la commission formation-évaluation ont interrogé pour voir le niveau de connaissance de la discipline, mais surtout comment ils mettent en pratique tous les enseignements reçus de leurs maîtres de salle.

« En tout cas, nous sommes très heureux de voir un si grand nombre de candidats. Nous avons enregistré près de cinq-cents athlètes, avec tout l’engouement autour. Cela démontre que le taekwondo est le premier sport en nombre et en qualité dans le pays », estime Me Dakro Paul (ceinture noire 6e Dan).

Techniquement cependant, Me Dakro n’est pas satisfait du rendu des tout-petits, surtout au niveau des ceintures blanches (4-5-6 ans etc). « Je pense qu’il faut prendre le temps de bien les préparer. Au niveau technique, dans cette catégorie, on constate, en effet, beaucoup de lacunes dans les mouvements de base », a-t-il noté.

Les résultats ne sont pas encore connus. Cependant, Me Achille Yéo (ceinture noire 5e Dan), premier vice-président de la Ligue communale, se réjouit de la grande mobilisation des uns et des autres. « Généralement, le taux de réussite tourne autour de cent pour cent. Mais ce n’est pas cela le plus important. Ce qui nous intéresse, c’est ce qu’ils retiennent techniquement de leurs maîtres », précise-t-il. Avant de rappeler que la Ligue de Cocody, dans son calendrier, prévoit en moyenne un passage de grades tous les mois. Celui-ci était le sixième depuis l’ouverture de la saison sportive 2023.

« Nous voulons surtout rendre un vibrant hommage à Me Bamba Cheick Daniel, président de la Fédération ivoirienne de taekwondo, qui nous permet d’organiser ce premier passage de grades de couleur dans le temple. C’est un honneur pour notre Ligue et nous tenons à le souligner », a indiqué Me Achille Yéo, qui était au four et au moulin, en l’absence du président Serges Soumah, qui représente le président Bamba Cheick Daniel à l’Open international de Beyrouth, où la Côte d’Ivoire est présente avec neuf athlètes.


Le 21/06/21 à 11:30
modifié 21/06/21 à 11:30

LES + POPULAIRES

Droit à l’éducation inclusive et maintien des jeunes filles à l’école: Des résultats encourageants Équipement des centres de santé communautaires: Un échographe et un fauteuil dentaire ultra modernes pour Akouédo et Blockhauss Pré-inscriptions dans les universités publiques : Encore 6707 places à combler sur les 19620 disponibles