Cohésion: Mamadou Touré prône la paix et le pardon à Abobo


Le ministre Mamadou Touré a entretenu la jeunesse Rhdp sur les actions du Président de la République, Alassane Ouattara.
Le ministre Mamadou Touré a entretenu la jeunesse Rhdp sur les actions du Président de la République, Alassane Ouattara.
Le ministre Mamadou Touré a entretenu la jeunesse Rhdp sur les actions du Président de la République, Alassane Ouattara.

Cohésion: Mamadou Touré prône la paix et le pardon à Abobo

Le 21/06/21 à 07:35
modifié 21/06/21 à 07:35
Le ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique, Mamadou Touré, a appelé à l’apaisement. En effet, le 19 juin, à la faveur de la deuxième assemblée extraordinaire de la Plateforme des organisations de jeunesse active (Poja), au centre culturel d’Abobo, il a appelé ses petits ‘’ frères et sœurs’’ de cette cité à se détourner de la violence. Pour lui, cette commune a payé un lourd tribut lors de la crise post-électorale de 2010. Il a estimé qu’elle ne devrait plus vivre ce genre d’évènement malheureux. Mamadou Touré a invité les jeunes houphouétistes à être des ambassadeurs de la paix et à ne céder à aucune provocation de leurs adversaires politiques. « Je sais qu’il y a eu des provocations, ces derniers jours, par rapport à l’actualité nationale et certains jeunes y ont cédé. Je voudrais condamner cela. Je souhaite que votre organisation soit championne des messages de paix (...). Les fondamentaux de ce pays sont devenus solides. Il ne faudrait pas que des discours provocateurs viennent vous perturber et que vous cédiez à la violence », a-t-il insisté.

Porte-parole adjoint du gouvernement, Mamadou Touré a fait savoir aux membres de la Poja que le Président Alassane Ouattara est à la tâche pour le bonheur des Ivoiriens, mais également pour la commune d’Abobo à laquelle il accorde un intérêt spécial. Il a aussi promis de soutenir les activités de leur structure. A l’en croire, la jeunesse communale d’Abobo et les militants de la plateforme bénéficieront d’un deuxième financement dans le cadre du programme de soutien à l’entrepreneuriat jeune, d’une valeur de 500 millions de FCfa.

Koudougou Lassina, porte-parole de la Poja, heureux de cette bonne nouvelle, a remercié le ministre pour cet engagement. Il a précisé que la Poja est née au lendemain de l’élection de l’ancien Premier ministre, Hamed Bakayoko, qui était le premier magistrat d’Abobo. Il a précisé que la Poja a pour objectif de promouvoir les actions de l’illustre disparu et de fédérer les forces de la commune autour d’un idéal commun.


Le 21/06/21 à 07:35
modifié 21/06/21 à 07:35

LES + POPULAIRES

Pré-inscriptions dans les universités publiques : Encore 6707 places à combler sur les 19620 disponibles Accès à la bourse britannique chevening : Touré Mamadou initie un cadre pour le partage de l’information Solidarité : Des kits scolaires et alimentaires offerts à 50 enfants vulnérables d’Abobo