Basket-ball : Ces artistes qui vont animer les play-off 2021

Hanna Amani, du Csat. (DR)
Hanna Amani, du Csat. (DR)
Hanna Amani, du Csat. (DR)

Basket-ball : Ces artistes qui vont animer les play-off 2021

Le 11/06/21 à 21:51
modifié 11/06/21 à 21:51
C’est parti ! Depuis hier, le dernier sprint pour le trophée de champion de Côte d’Ivoire est lancé. Huit équipes chez les Hommes et quatre chez les Dames tentent de passer avec succès cette phase capitale de la saison de N1 de la Fédération ivoirienne de basket-ball (Fibb).

En Hommes, ce sont les équipes de l’Abc, du Csat, Azur, de la Soa, de l’Asa, de Warriors, de la Jca et d’Ivestp qui sont les attractions. Tandis qu’au niveau des Dames, le spectacle est garanti par l’Abc, la Soa, Nca et le Csat. Au-delà du jeu collectif impressionnant produit par les unes et les autres, il y a surtout ces individualités qui font lever les foules à chacune de leurs actions.

Ces artistes qui animent tous les week-ends, la salle du Palais des sports et que l’on a revu avec plaisir, lors du All Star Game, le dimanche 6 juin. Il s’agit de Stéphane Konaté, le vétéran inusable des Fighters de l’Abc. L’ailier international ivoirien se distingue par sa vivacité, son intelligence de jeu, sa belle technique et sa grande expérience qui lui permettent de faire la différence au profit de son équipe. Stéphane Konaté n’est pas seul dans l’écurie Abc. Avec lui, il y a Serge Asselain, Abraham Sié ; des virtuoses du ballon orange dont l’adresse phénoménale et autres techniques sont beaucoup appréciées des puristes.

Stéphane Konaté de l'Abc. (DR)
Stéphane Konaté de l'Abc. (DR)



La formation d’Azur basket-ball club n’échappe pas à la règle. On y trouve des artistes comme Lionel Nathan Kouadio, une étoile montante qui fait l’unanimité sur son talent. Un garçon découvert il y a trois ans et qui ne cesse de grimper dans les sondages. D’ailleurs la plupart des observateurs n’hésitent pas à le plébisciter comme meilleur joueur de la saison. C’est dire combien ce garçon est plaisant à voir jouer.

Dans ce groupe cher au président Eric Poby, on note également des joueurs tels qu’Almamy Kamara, Lacina Sidibé, Wilfried Loukou et d’autres capables de changer le cours d’un match. Pareil pour la formation de la Société omnisports de l’armée (Soa) qui bouscule tout sur son passage depuis le début de la saison. Ici, les hommes à suivre sont nombreux. A commencer par son longiligne Aboubacar Traoré, un joueur multidimensionnel très actif en défense et en attaque. Que dire de Mickaël Kouadio et du meneur de jeu expérimenté qu’est Ange Nantiyé ?

Dans cette équipe des Militaires, le facteur coach, avec Christian Coulibaly Alias Larry est plus que déterminant. L’équipe de l’Ivestp conduite par Patricia Lorougnon a aussi ses vedettes, Mahamadou Diallo et Ismaël Diarra, deux joueurs explosifs. Tout comme le feu follet de Csat, Dosso Daouda et Siré Dieng que le public viendra voir, sûrement pour la beauté des gestes et de leur engagement.

La bataille des Dames n’échappe pas à la règle. Ange Lætitia Sahié et ses condisciples de Nca, Komba Diarrassouba, Aminata Konaté sont un véritable régal sur le parquet. Avec elles, des joueuses comme Solange Ebondji et Salimata Berté de l’Abc viendront faire admirer leur classe et leur adresse face au panier. Sans oublier cette équipe de la Soa et ses mousquetaires, Alima Doumbia, Sieza Djénabou, etc. Sans surtout oublier les génies du Csat conduites par Hanna Amani, Aïssata Dieng, Edwige Djedjemel et autres. Que du spectacle !



Le 11/06/21 à 21:51
modifié 11/06/21 à 21:51

LES + POPULAIRES

Sassandra : Une vieille femme égorgée par son fils Union nationale des pharmaciens privés de Côte d’Ivoire: 23 nouveaux présidents de section investis Axe Tiébissou-Djébonoua: Une collision entre deux camions fait une victime et d’importants dégâts matériels