Bonne gouvernance des institutions: L’APSID Côte d’Ivoire appelle à une meilleure gestion des archives

Les personnalités présentes ont posé pour immortaliser la rencontre. (Ange Kumassi)
Les personnalités présentes ont posé pour immortaliser la rencontre. (Ange Kumassi)
Les personnalités présentes ont posé pour immortaliser la rencontre. (Ange Kumassi)

Bonne gouvernance des institutions: L’APSID Côte d’Ivoire appelle à une meilleure gestion des archives

L’Association pour la promotion des sciences de l’information documentaire en Côte d’Ivoire (Apsid) plaide pour qu’il y ait une meilleure gestion des archives pour la bonne gouvernance des institutions. C’est l’appel lancé à l’occasion de la célébration de la Journée internationale des archives dont la cérémonie officielle s’est tenue le mercredi 09 juin 2021, à l’auditorium de la Bibliothèque nationale, à Abidjan-Plateau.

Pour le président de l’Apsid, Koné Adama, par ailleurs chef de service des archives à l’Assemblée nationale, cette commémoration révèle toute son importance dans le monde particulièrement en Côte d’Ivoire. « La situation des archives n’est pas bonne, le pays se développe mais nous avons l’impression que les archives ne sont pas bien exploitées. En plus de cela, les défis sont multiples. A travers donc cette Journée, il s’agit de mobiliser toute la communauté archivistique pour échanger sur les voies et moyens à employer pour faire en sorte que les archivistes puissent véritablement jouer leur rôle de contribution à la bonne gouvernance et à une meilleure gestion de l’Etat », a-t-il souligné.

Abondant dans le même sens, Alain Addra, secrétaire général de l’Assemblée nationale, s’est réjoui de la mobilisation autour des archives. Car cela démontre « l’intérêt qu’il y a dans la conservation de la mémoire ». Et d’ajouter que sans archive, la législation ne serait pas adaptée. L’on se heurterait à faire des lois pour se contredire. « C’est pourquoi il faut se battre pour faire comprendre à nos institutions et nos populations que les archives ne sont pas un dépotage », a-t-il invité.

Quant au directeur national des archives de Côte d’Ivoire, Doumbia Mori, par ailleurs représentant du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité (Diomandé Vagondo), a signifié que pour l’amélioration du cadre des archives, des actions ont été mis en place pour la numérisation des archives afin de voir disparaître les archives car elles constituent la mémoire de la Côte d’Ivoire.

En marge de cette cérémonie, un panel sur le thème de la contribution des archives pour une bonne gouvernance a été animé par l’ex-préfet d’Abidjan Vincent Toh Bi Irié. Rappelons que la célébration de cette Journée a été organisée autour de : « La contribution des archives à la bonne gouvernance des organisations et de l’Etat ».

Ange Kumassi (Stagiaire)

LES + POPULAIRES

Pré-inscriptions dans les universités publiques : Encore 6707 places à combler sur les 19620 disponibles Accès à la bourse britannique chevening : Touré Mamadou initie un cadre pour le partage de l’information Solidarité : Des kits scolaires et alimentaires offerts à 50 enfants vulnérables d’Abobo