Problématique du logement : La Cdc-Ci invitée à « porter l’habit de crédit bailleur immobilier avec le concours des banques… »

La problématique du logement en Côte d’Ivoire abordé par les acteurs du secteur
La problématique du logement en Côte d’Ivoire abordé par les acteurs du secteur
La problématique du logement en Côte d’Ivoire abordé par les acteurs du secteur

Problématique du logement : La Cdc-Ci invitée à « porter l’habit de crédit bailleur immobilier avec le concours des banques… »

Le 11/06/21 à 17:57
modifié 11/06/21 à 17:57
« La problématique du logement en Côte d’Ivoire : Rôle de la Caisse des dépôts et consignations de Côte d’Ivoire (Cdci-Ci) ». Tel est le thème du séminaire qui, à l’initiative de la Cdc-Ci, a réuni, le 10 juin 2021, à Abidjan-Plateau, au cours d’un panel des acteurs au cœur de la problématique du logement. Il s’agit du Directeur général du Logement et du cadre de vie du Ministère de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme, du Directeur général de la Banque Nsia et le directeur général du Cabinet Kodann. A cette occasion, la Cdc-Ci a été invitée à « porter l’habit de crédit bailleur immobilier avec le concours des banques... »

Les objectifs généraux visés par ce séminaire étaient d’une part, de présenter l’état des lieux du logement en Côte d’Ivoire, de mieux s’en imprégner et d’autre part, d’appréhender le rôle que pourrait jouer la Cdc-Ci dans l’écosystème du logement en Côte d’Ivoire.

« Aborder la question de financement du logement, nous paraît être une grosse opportunité (...) Notre petite expérience nous a montré que sans fonds de soutien, sans fonds de garantie, sans un système de financement bien structuré, la problématique du logement ne saurait être réglée », a indiqué d’entrée Célestin Koalla, Directeur général du Logement et du cadre de vie du ministère de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme. Après quoi, il a fait l’état des lieux exhaustif de la question du logement en Côte d’Ivoire. Avant d’évoquer le rôle que pourrait jouer la Cdc-Ci auprès des acteurs du secteur du logement en Côte d’Ivoire.

Selon Célestin Koalla, la Cdc-Ci pourrait mettre à la disposition des banques et d’autres établissements de crédit des mécanismes de couverture contre les risques liés au défaillance de leur clientèle. La caisse pourrait ainsi garantir les crédits des ménages à revenu faible, irrégulier ou instable. Et ce en fin de soutenir la politique de réalisation des programmes sociaux par l’état. L’Etat, à l’en croire pourrait ainsi accompagner les acteurs de l’immobilier par la délivrance de caution diverse sur le marché du Btp. En somme, M. Koalla a montré que le problème principal du logement en Côte d’Ivoire est le financement.

Mais avant, M. Koalla a indiqué que l'accès au logement demeure une préoccupation majeure pour les populations ainsi que pour les pouvoirs publics. Précisant que le déficit de logements en Côte d’Ivoire est estimé à plus de 500 000 dont l'essentiel à Abidjan. Ce déficit croît, a-t-il fait savoir, d'environ 10% chaque année. A propos des logements sociaux, il a indiqué que sur 100000 logements prévus, 20000 ont été réalisés et 5000 clés remis aux bénéficiaires. « Il reste beaucoup de travail à faire et nous comptons sur l’arrivée de la Cdc-Ci », a-t-il souligné.

M. Kassoum Coulibaly, Directeur général de Kodann a mis en évidence le rôle des promoteurs dans la réalisation des projets immobiliers en Côte d’Ivoire. Il a également mis en évidence la contribution de la Cdc-Ci dans la chaîne de valeur du secteur du logement en Côte d’Ivoire.

La problématique du financement a été abordé par Léonce Yacé, Directeur général de Nsia Banque qui a partagé l’expérience de sa structure dans ce cadre. Et le suivi de projets immobiliers et a mis en exergue des pistes de partenariat entre les banques dans leur rôle de financement du logement et la Cdc-Ci. Aussi a-t-il plaidé pour un assouplissement de la réglementation.

Poursuivant, il a déploré la non utilisation d’un instrument bien pensé qui existe dans la réglementation bancaire. Il s’agit du crédit-bail immobilier. « Je pense que la Cdc-Ci à l’opportunité de porter l’habit de crédit bailleur immobilier avec le concours des banques (...) Si on ne trouve pas un intervenant institutionnel capable de s’insérer entre les banques et le promoteur pour récupérer une partie des biens immobiliers mis en vente par le promoteur et pour les proposer aux clients des banques sous forme de bail-immobilier, l’accès au logement sera toujours réservé à ceux qui ont une situation professionnelle qui leur permet de recourir aux prêts immobiliers classiques auprès des banques », a-t-il expliqué.

Pour lui donc, la solution à la crise du logement passe aussi par l’intervention d’un institutionnel en tant que crédit bailleur. Cela est aussi valable pour la Cdc-Ci, que Ips-Cgrae et Isps-Cnps. Ces structures pourraient constituer un pool de crédit bailleur pour faciliter les choses. Selon M. Yacé, cela a été très utile par le passé quand l’Etat de Côte d’Ivoire était très engagé dans la promotion immobilière.

Aujourd’hui, les banques considèrent que ce n’est pas à elle seule de supporter tout le risque attaché au secteur de l’immobilier. Avec la Cdc-Ci, a-t-il préconisé, il faut rendre pratique le crédit-bail immobilier. Avant d’ajouter qu’avec la Cd-Ci, un certain nombre de programme de co-financement devrait être envisagé.

M. Lassina Fofana, Directeur Général de la Cdc-Ci a présenté les missions de l’institution qu’il dirige et la contribution que pourrait apporter la Cdc-Ci à la problématique du logement en Côte d’Ivoire.

Créée par la loi n° 2018-574 du 13 juin 2018, la Caisse des dépôts et consignations de Côte d’Ivoire (Cdc-Ci), a pour missions d’assurer la conservation et la gestion sécurisée des fonds publics et privés. Et aussi de contribuer au financement de l’économie de la Côte d’Ivoire à travers des investissements financier et d’intérêt général.


Le 11/06/21 à 17:57
modifié 11/06/21 à 17:57

LES + POPULAIRES

Pré-inscriptions dans les universités publiques : Encore 6707 places à combler sur les 19620 disponibles Accès à la bourse britannique chevening : Touré Mamadou initie un cadre pour le partage de l’information Solidarité : Des kits scolaires et alimentaires offerts à 50 enfants vulnérables d’Abobo