Construction de l’usine de transformation de cacao: Kobenan Kouassi Adjoumani satisfait de l’avancement des travaux

Le ministre Kouassi Adjoumani a constaté avec satisfaction l’avancée des travaux du chantier. (Photo : DR)
Le ministre Kouassi Adjoumani a constaté avec satisfaction l’avancée des travaux du chantier. (Photo : DR)
Le ministre Kouassi Adjoumani a constaté avec satisfaction l’avancée des travaux du chantier. (Photo : DR)

Construction de l’usine de transformation de cacao: Kobenan Kouassi Adjoumani satisfait de l’avancement des travaux

Le 08/06/21 à 09:38
modifié 08/06/21 à 09:38
Le ministre d’État, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, a effectué une visite de terrain, le 7 juin, sur le chantier de construction d’une importante usine de transformation des fèves de cacao à PK 24.
Les plateformes sur lesquelles vont être construits les différents compartiments de l’usine de stockage et de transformation des fèves de cacao sises à la zone industrielle de PK 24 (Autoroute du Nord) ont, à ce jour, totalement été aménagées.

Les bâtiments vont bientôt commencer à sortir de terre. De quoi satisfaire au plus haut point le ministre d’État, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, qui est allé s’enquérir, le 7 juin, de l’évolution du chantier.

« C’est avec beaucoup de satisfaction que nous constatons les travaux effectués. Le travail qui a été fait est remarquable, on voit que toutes les plateformes sont achevées et nous nous en félicitons. Le Président de la République suit au quotidien l’avancée de ce projet qui lui tient à cœur. C’est l’occasion pour moi de féliciter le Conseil du café-cacao qui pilote ce projet et nos partenaires les Chinois qui le financent », s’est réjoui Kobenan Adjoumani.

La délégation ministérielle a immortalisé la visite avec les ouvriers du chantier. (Photo : DR)
La délégation ministérielle a immortalisé la visite avec les ouvriers du chantier. (Photo : DR)



Le chantier de l’usine de stockage et de transformation des fèves de cacao de PK 24 a été ouvert en personne par le Chef de l’État, en septembre 2020. L’unité s’étend sur une superficie de 21 hectares, pour une capacité de stockage de 150 000 tonnes de fèves de cacao et une capacité de broyage de 50 000 tonnes dans la première phase et 100 000 tonnes à terme.

Une autre usine avec les mêmes capacités est également en construction à San Pedro. Ces deux projets qui renforceront, à terme, les capacités nationales de stockage de 300 000 tonnes et de broyage de 200 000 tonnes sont financés par la Chine à hauteur de 216 milliards de FCfa.

A en croire le directeur général du Conseil du café-cacao, Yves Brahima Koné, qui était dans la délégation ministérielle, les appels d’offres pour sélectionner la ou les entreprises pour la construction des différents compartiments de l’usine ont été lancés. Il a précisé que d’ici 24 mois, l’usine sera complètement achevée et inaugurée.

« Dans ces usines que nous construisons, il s’agira de la première transformation. Nous ferons du beurre, des tourteaux et de la liqueur. Dans un premier temps, l’usine transformera 50 000 tonnes et passera à 100 000 tonnes dans un second temps. Cette usine abritera également le centre des métiers des artisans chocolatiers », a souligné Yves Brahima Koné.



Le 08/06/21 à 09:38
modifié 08/06/21 à 09:38

LES + POPULAIRES

Axe Tiébissou-Djébonoua: Une collision entre deux camions fait une victime et d’importants dégâts matériels Concours de la Fonction publique 2021 : La date des inscriptions en ligne prorogée Prévention contre la torture : L’ACAT présente les outils de plaidoyer et de sensibilisation